"Côté Meuse" et "Meuse Market" : deux plateformes pour le e-commerce local

Avec la crise sanitaire, de plus en plus de commerçants cherchent à vendre leurs produits en ligne. Dans la Meuse, deux plateformes sont à leur disposition : "Côté Meuse" et "Meuse Market. Deux concepts mais un seul but : venir en aide au commerce de proximité. 

Le seul fait d'exister et de communiquer sur internet est déjà une révolution pour certains. Le commerce en ligne entre petit à petit dans les habitudes des commençants traditionnels et ruraux.
Le seul fait d'exister et de communiquer sur internet est déjà une révolution pour certains. Le commerce en ligne entre petit à petit dans les habitudes des commençants traditionnels et ruraux. © Lodois Gravel - France 3 Lorraine

Elles s'appellent "Côté Meuse" et "Meuse Market". Ces deux plateformes sont faites pour les commerçants. Et même si elles peuvent sembler similaires, elles sont bien différentes. L'une est une place de marché (on parle de marketplace, en anglais, à l'image des géants du commerce en ligne), l'autre est une plateforme de référencement.

La première "Côté Meuse" a été créée en mai 2018, pour permettre la transition digitale des commerçants dans le pays de Verdun. Un ensemble qui rassemble 220 communes et 85.000 habitants.

La seconde "Meuse Market" a vu le jour lors du second confinement, en octobre 2020. A l'initiative d'un groupe d'informaticiens du sud meusien, elle a pour objet de venir en aide aux commerçants qui subissent de plein fouet les fermetures liées à la crise sanitaire. Son fonctionnement est associatif. 

Les deux plateformes de commerce en ligne meusiennes n'ont pas le même fonctionnement, mais elles vont dans le même sens, pour aider les commerçants locaux à être visibles sur internet
Les deux plateformes de commerce en ligne meusiennes n'ont pas le même fonctionnement, mais elles vont dans le même sens, pour aider les commerçants locaux à être visibles sur internet © Lodoïs Gravel - France 3 Lorraine (assemblage de captures d'écrans)

Côté Meuse : la place de marché locale

La plateforme Côté Meuse rassemble, en ce début avril 2021, 110 commerçants. Elle a connu une forte croissance au moment du deuxième confinement en octobre 2020. Sa vocation est de mettre en avant les commerçants, de les rendre visible sur internet. "On part de très loin" explique Julien Didry, élu au Grand Verdun et initiateur de ce projet.
"Quand nous avons lancé cette stratégie en 2015 la visibilité des commerçants meusiens en ligne était proche de zéro".

Aujourd'hui Côté Meuse est une place de marché qui permet de remplir en ligne un panier unique et de payer en une seule fois, comme chez les géants du e-commerce. C'est la structure qui se charge de payer les différents commerçants locaux.

"Nous essayons de rendre les commerçants visibles. Nous allons faire des vidéos chez eux pour les mettre en avant sur internet. Ils se prêtent de plus en plus eu jeu", explique Lorraine Caillas animatrice leader de la plateforme. Pour les commerçants la démarche est gratuite. Elle est prise en charge par le Pays de Verdun.

Meuse Market : une plateforme solidaire

C'est écrit noir sur blanc sur le site internet : "Meuse Market n'est pas une marketplace, mais une plateforme 100% solidaire".

Le site a été créé en une nuit, en octobre 2020, par une équipe d'informaticiens installée à Gondrecourt-le-Château. "Face à l'arrivée d'un nouveau confinement nous avons voulu venir en aide aux commerçants près de chez nous", explique Mike Colignon qui est à l'origine du projet. En ce mois d'avril, 247 commerçants de tout le département sont présents sur le site qui est géré par quatre bénévole sous un statut associatif depuis fin décembre 2020.

"A la fin du deuxième confinement certaines boutiques sont restées en sommeil, tandis que d'autres n'ont jamais cessé d'être actives. Avec ce troisième confinement l'activité reprend assez fortement".

Meuse Market accompagne les commerçants gratuitement dans la mise en ligne de leurs boutiques.
"La boutique en ligne est une première étape. Ensuite nous rappelons à chacun qu'il faut communiquer régulièrement sur les réseaux sociaux notamment. Etre en ligne ne suffit pas pour exister numériquement parlant", rappelle Mike Colignon.

L'équipe de Meuse Market est composée de quatre informaticiens installés à Gondrecourt-le-Château (Meuse)
L'équipe de Meuse Market est composée de quatre informaticiens installés à Gondrecourt-le-Château (Meuse) © Lodoïs Gravel - France 3 Lorraine

Complémentaires

Alors, quelle plateforme choisir ? 
Réponse courte : les deux.

Côté Meuse et Meuse Market ne sont pas similaires, mais elles sont largement complémentaires. Si un commerçant recherche un maximum de visibilité sur internet, il aura tout intérêt à multiplier les supports. "L'important c'est que le commerçant puisse continuer à faire son métier de commerçant et que la technique ne soit pas un frein" explique Julien Didry.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société économie numérique économie