Hollande et Merkel au cimetière de Consenvoye

© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / POOL / AFP
© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / POOL / AFP

Cent ans après l'enfer de Verdun, François Hollande et Angela Merkel ont entamé dimanche 29 mai 2016 à Consenvoye (Meuse) les commémorations d'une des batailles les plus sanglantes de la Grande Guerre, une journée placée sous le signe de l'Europe et de la transmission à la jeunesse.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Hollande et Merkel à Consenvoye
Le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel se sont retrouvés sous la pluie, dimanche 29 mai 2016, à 11H15 au cimetière allemand de Consenvoye (Meuse) pour un moment de recueillement, exactement comme le firent Helmut Kohl et François Mitterrand en 1984.
La chancelière et le président se sont vu remettre un fac-similé du livre d'or signé par leurs prédécesseurs, dans ce lieu où sont enterrés plus de 11.000 soldats allemands.

M. Hollande a voulu placer cette journée sous le signe "de la jeunesse et de l'amitié franco-allemande".

"Ce que nous avons à faire avec la chancelière, ce n'est pas une réconciliation, elle est faite (...), c'est de dire ensemble ce que nous voulons faire dans ce moment précis pour l'Europe", avait précisé François Hollande.

Pour Mme Merkel, qui a qualifié son invitation à Verdun de signe de "grande confiance", il "ne fait aucun doute" que l'Europe est confrontée à des tâches difficiles. Mais l'Europe a "également fait et réussi beaucoup de choses", avait ajouté la chancelière, saluant la capacité franco-allemande à "trouver des compromis".


Une cérémonie "qui s'est bien passée" pour le maire de Consenvoye :

 

Sur le même sujet

Record du monde du GPS Drawing à vélo

Les + Lus