Meuse : les restes d’un poilu déposés devant l’ossuaire de Douaumont

Ossements déposés / © FTV Benoit de Butler
Ossements déposés / © FTV Benoit de Butler

C’est dans un carton posé devant la porte de la chapelle de l’Ossuaire de Douaumont (Meuse) qu’ont été découverts les ossements d’un soldat de la première guerre mondiale. Une enquête a été ouverte.

Par France Info

C'est une drôle de découverte qu'a faite, mercredi 9 janvier 2019, le directeur de l'Ossuaire de Douaumont (Meuse). Devant la  porte de la chapelle de l’édifice se trouvaient un carton contenant des ossements humains mais aussi la plaque correspondant à l’identité du soldat. Un poilu originaire de la Marne mort en 1916 sur un champ de bataille près de Verdun
© FTV Benoit de Butler
© FTV Benoit de Butler

Un médecin légiste a pu confirmer qu’il s’agissait bien d’un soldat de la grande guerre. Selon sa plaque, il s’agirait de Léon Mérat, né le 23 mars 18914 à Châtillon sur Marne et décédé le 20 mai 1916

Mais qui a déposé ces ossements ?

Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de gendarmerie de Verdun qui aura pour mission de retrouver sa famille s’il en a et lui offrir une sépulture. Les enquêteurs souhaitent également retrouvé la personne qui a déposé les ossements.

Aujourd'hui, on estime qu'il y a encore entre 80 et 100 000 corps de soldats de la Grande guerre enfouis sous les champs de bataille de Verdun. L'ossuaire de Douaumont abrite, lui, les restes de 130 000 soldats inconnus.

Sur le même sujet

Les + Lus