47 licenciements chez le fabricant d'emballages Amcor, manifestation des salariés prévue à Zurich le 18 mars

Spécialiste des films en plastiques souples pour l'emballage alimentaire, le groupe australien Amcor a annoncé en janvier 2024 la suppression de 47 postes sur les 230 emplois que compte son usine de Sarrebourg. Les salariés et les représentants du personnel se rendront devant le siège européen de la firme à Zurich en Suisse le lundi 18 mars pour protester contre le plan social.

Annoncé en janvier dernier par le groupe Amcor, le plan prévoyant la suppression de 47 emplois sur les 230 que compte son usine de Sarrebourg ne passe pas. Dans un communiqué de presse adressé par leur avocat Me Ralph Blindauer, les salariés et représentants du personnel annoncent leur intention de se rendre à Zurich au siège européen du groupe le lundi 18 mars afin de rencontrer les dirigeants "sans l'intermédiaire d'une direction locale qui ne dispose d'aucun pouvoir" précise le communiqué.

Des dividendes exorbitants

Spécialisé dans l'emballage, le groupe d'origine australienne compte 44.000 employés dans le monde et a réalisé en 2023 un chiffre d'affaires de 14 milliards de $ pour un bénéfice d'un milliard indique le communiqué.

Les représentants du personnel dénoncent la volonté "de maintenir un niveau de dividendes exorbitant au profit de ses actionnaires". Leur avocat évoque un projet visant "à démanteler l'usine et ses salariés" soulignant que "le tissu économique local éprouve les plus grandes craintes pour l'emploi".