• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Elections législatives. Les enjeux à Forbach

La sixième circonscription de la Moselle.
Un reportage de Christophe Gomond et Sébastien Rock. Intervenants : Florian Philippot, Front National ; Christophe Arend, La République en Marche ; Pierre Lang, LR-UDI ; Jonathan Outomuro La France Insoumise ; Laurent Kleinhentz, Pour le succès de la majorité présidentielle.

Coup de projecteur sur la sixième circonscription de la Moselle à Forbach où Florian Philippot, numéro 2 du Front National, avait été battu au second tour par le socialiste Laurent Kalinowski lors des dernières législatives.

Par Elina Weil

Il se lance de nouveau dans la bataille. Mais aura fort à faire car 16 autres candidats se présentent devant les électeurs dont celui de La République en Marche. Florian Philippot se fait plutôt discret à Forbach dans cette campagne électorale. Mais comme Marine le Pen y est arrivée nettement en tête au premier tour de la présidentielle, le Vice-président du Front National se veut optimiste.

Je pense qu’on va gagner, que je vais gagner. Face aux trois candidats de Macron, les deux candidats " En Marche" et dissident, le candidat  LR qui est un candidat de Macron déguisé, nous incarnerons la seule vraie opposition


© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine


Florian Philippot est régulièrement la cible de ses principaux adversaires. Beaucoup lui reprochent de mal connaître la circonscription. Christophe Arend, désigné à la dernière minute candidat de " La République En Marche ", est de ceux-là.

© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine

" Florian Philippot essaie de s’implanter ici, de faire croire qu’il est du cru mais quelque part il arrive d’ailleurs. Il n’a pas connaissance de nos problèmes ici car si vous écoutez ses propositions, elles sont simples : actuellement, on a un pied dans le 21ème siècle, et lui propose de retourner au 20ème. " En Marche", nous sommes des progressistes, je suis un sportif, un compétiteur et je ne joue pas un match si ce n’est pas pour le gagner ".


Figure politique de la circonscription, Pierre Lang pour "Les Républicains" est un habitué des campagnes législatives. Le maire de Freyming-Merlebach, qui a trois mandats de député au compteur, mise sur son expérience pour essayer de retourner sur les bancs de l'Assemblée Nationale.

© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine


Il y a  beaucoup de candidats, on ne peut pas non plus faire des procès d’intention a priori à ces nouveaux candidats. Vaut-il mieux quelqu’un qu’on connaît, dont on sait qu’il est d’ici, dont on sait ce qu’il a déjà fait, qui a déjà fait ses preuves ? Ou se jeter à l’eau et se lancer à l’aventure pour  quelqu’un qui est totalement inconnu ?


La grande inconnue du scrutin est le score que réalisera le candidat de "La France Insoumise" dans une circonscription où Jean-Luc Mélenchon a fait un très bon résultat à la présidentielle avec près de 20%. Jonathan Outomuro fait d'ailleurs un copier-coller du programme de son leader. 

© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine

Les idées qui ont poussé les gens à voter pour Jean-Luc Mélenchon  et son programme à 20 %, nous les développons et les retrouvons ici. Lorsqu’on parle de cantines bio gratuites à l’école, ça touche les gens et leur pouvoir d’achat. Lorsqu’on parle du droit du travail aussi, et d’investir dans l‘économie locale, sociale et solidaire.


Candidat de dernière minute, Laurent Kleinhentz pourrait jouer les trouble-fête. Le maire de Farebersviller, ancien socialiste, se dit lui- même Macron-compatible. Dans son programme, sa proposition-phare : la gratuité de l'A4.

© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine

" Il y a quand même une discrimination au niveau de la circulation du mosellan de l’est qui  est vraiment pénalisé par rapport à l’ouest, étant donné qu’il participe aux péages mais aussi à l’entretien des autoroutes A31 et A320, ce qui n’est pas le cas du mosellan de l’ouest, qui circule de Thionville à Epinal sans bourse délier ".


Douze autres candidats se présentent dans cette circonscription. Une chose est sûre : les électeurs auront un large choix.


© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine

 


 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus