Handball 9ᵉ journée de Proligue : les enjeux du match Sarrebourg contre Sélestat, le 15ᵉ contre le 3ᵉ

C'est un derby entre deux équipes de handball aux dynamiques opposées que retransmet France 3 Grand Est ce dimanche 12 novembre à 15h10. Un derby de l'Est, entre l'équipe de Sarrebourg (Moselle) qui reçoit, et celle de Sélestat (Bas-Rhin). Deux équipes séparées par douze places au classement de Proligue. Détail des enjeux.

Rendez-vous dimanche 12 novembre à 15h10 pour assister en ligne (lien disponible à partir de dimanche 14h00) ou à la télévision sur les antennes de France 3 Lorraine et France 3 Alsace, au match de handball Sarrebourg - Sélestat, comptant pour la 9ᵉ journée du championnat de Proligue. 

Sarrebourg et Sélestat, deux équipes aux dynamiques inversées

Depuis le début du championnat, l'équipe mosellane n'a remporté qu'une seule victoire en sept matchs. C'était lors du dernier match, le 27 octobre dernier, face à Caen (29 - 34). On peut aussi y ajouter une défaite supplémentaire si on tient compte du match joué face à Villeurbanne, qui ne fait plus partie du championnat suite à des problèmes financiers. Résultat, avec six défaites et une seule victoire, Sarrebourg ne cumule que deux points, et est dernier au classement (15ᵉ). 

Sélestat (Bas-Rhin), en revanche, reste sur trois victoires d'affilée. La dernière date aussi du 27 octobre face à Massy : 23 - 32. Avec ses six victoires et seulement deux défaites, Sélestat se classe troisième, derrière Pontault et Tremblay, partis tambour battant sur ce championnat de Proligue 2023/2024.

Un duel aux allures déséquilibrées puisqu'il verra s'affronter la meilleure défense du championnat, celle de Sélestat qui n'a encaissé qu'une moyenne de 25 buts par match, face à l'une des plus mauvaises défenses (Sarrebourg : 13ᵉ sur 15) avec 32 buts encaissés par match.

Deux équipes aux ambitions opposées

Sarrebourg Moselle Sud Handball est une équipe à petit budget, qui a pourtant réalisé son meilleur classement lors du précédent championnat, terminé à la 9ᵉ place. Depuis, huit membres de l'équipe l'ont quittée à l'intersaison. Le club a dû réduire son nombre de joueurs dans l'effectif professionnel, passant de 20 à 16. Pour renouveler le collectif, l'entraineur, Arnaud Calbry a ciblé son recrutement dans les centres de formation d'équipe de première division, qui n'ont eu que très peu de temps de jeu avec les pros. Un gros pari pour le club.

De son côté, Sélestat ambitionne de remonter le plus rapidement dans l'élite du handball français. le club alsacien y a évolué pendant 22 saisons entre 1990 et 2017. Et a souvent fait l'ascenseur entre les deux preières divisions, puisqu'il termine champion de Proligue en 2012 et en 2022. Avant finalement de redescendre de Lidl Starligue la saison dernière après avoir fini dernier au classement. 

Et les joueurs dans tout ça ?

Pour cette rencontre, Sarrebourg déplore quelques absences de poids. Après Quentin Puglièse (victime d’une rupture des ligaments croisés), l'équipe vient de perdre son capitaine Dylan Grandjean pour quatre mois, pour un problème de genou. Baptiste Capelle, lui, a été victime d’une déchirure de l’aponévrose plantaire, est également absent pour plusieurs semaines.

Aucun blessé n'est à signaler parmi les joueurs alsaciens de Sélestat, qui arrive donc en pleine confiance pour ce derby alsaco-lorrain.