Hayange : la justice a tranché, les écoles de la ville doivent rouvrir leurs portes lundi 22 juin

Le tribunal administratif de Strasbourg impose la réouverture des écoles de Hayange lundi  22 juin.
Dans un communiqué publié vendredi 29 mai, le maire RN, Fabien Engelmann avait annoncé que les écoles de la ville ne réouvriront pas. Impossible de s'organiser et de garantir la sécurité selon lui.

Fabien Engelmann est le seul maire d'extrême-droite de Lorraine.
Fabien Engelmann est le seul maire d'extrême-droite de Lorraine. © France 3 Lorraine

Le tribunal administratif de Strasbourg a rendu son jugement concernant la décision de la municipalité de Hayange de ne pas rouvrir les écoles maternelles et élémentaires. Les écoles de la ville doivent rouvrir leurs portes lundi 22 juin 2020. Dans un communiqué diffusé ce vendredi 19 juin, le maire précise : "Aussi, la ville de Hayange respectera la décision des juges. Les écoles maternelles et élémentaires de Hayange n’auront d’autre choix que d’ouvrir". Et il ajoute : "Les services de transport scolaire ne seront pas remis en place pour ces derniers jours d’école".

Communiqué Hayange - Réouverture des écoles

La justice fait plier le maire

Le 19 juin, la municipalité avait décidé que l'année scolaire 2019-2020 était déjà terminée.

"Il ressort que les mesures imposées par le gouvernement sont longues à mettre en place" expliquait Fabien Engelmann, le maire Rassemblement National d'Hayange (Moselle), "il faut commander beaucoup de matériel et le faire installer dans chacune des 13 écoles parfois avec des travaux (lavabos supplémentaires avec plomberie, boutons poussoirs...) La mise en place de toutes ces mesures requiert un minimum d'études, de délais de livraison du matériel commandés et ensuite d'installation au cas par cas pour chacune des écoles... Au regard des délais nécessaires, il apparaît clairement que nous ne pourrons rouvrir les écoles le 22 juin."

"Cette sécurité ne peut-être assurée de manière optimale dans toutes nos écoles" ajoutait Fabien Engelmann.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rassemblement national politique éducation société déconfinement