Challenge Barcelona Express: 2 Mosellanes mettent le cap, en auto-stop, sur la Catalogne

Le 14 juillet, Johanne et Lorène, partiront de Bruxelles pour rallier Barcelone en auto-stop en cinq jours.Trois cents équipes participent à cette course à épreuves. Une aventure solidaire et à la clé pour les vainqueurs, un voyage autour du monde!

Levons le pouce pour une bonne cause (en espagnol), le message de Johanne et Lorène.
Levons le pouce pour une bonne cause (en espagnol), le message de Johanne et Lorène. © Les Blouses blanches pour France 3 Lorraine

Le challenge me plaît, j'ai embarqué ma copine dans l'aventure, on le fait pour s'amuser et pour la bonne cause.
Johanne, aide-soignante

C'est à une course peu banale, le Barcelona Express, que vont prendre part Johanne et Lorène, à partir du 14 juillet 2019.
Armées de leur panneau, de leur vivacité d'esprit et de leur enthousiasme, les deux Mosellanes tenteront de rejoindre Barcelone depuis Bruxelles en cinq jours et en auto-stop.

La course est calquée sur le modèle de Pékin Express, une émission télévisuelle à succès qui compte Johanne parmi ses premières fans. La Barcelona Express regroupe, elle, cette année trois cents équipes prêtes à tout pour tenter de remporter le graal de tout aventurier qui se respecte, un ticket pour un voyage autour du monde.

Les blouses blanches

Les 2 jeunes femmes de 25 ans, aides-soignantes dans la vraie vie, au CHR de Mercy à Metz, se sont surnommées les blouses blanches.
Elles se décrivent toutes deux comme sociables et même un peu fofolles, cela devrait aider pour trouver des conducteurs (trices) entre les différentes étapes!
Pour le déguisement, les jeunes femmes ont naturellement opté pour la tenue de bloc, avec écriture à l'éosine et à la bétadine mais elles ont aussi prévu un thème bohème, à suivre...

Côté faiblesse, Johanne avoue être impatiente tandis que Lorène se décrit elle-même comme stressée et râleuse professionnelle mais pour de bonnes raisons!
Johanne avoue n'avoir jamais fait de stop, ça sera donc une première:

C'est l'occasion de créer un lien avec les gens comme dans notre travail auprès des patients.
Johanne, participante au Barcelona Express

Une course solidaire

C'est l'aspect aventure mais aussi bonne action qui a séduit les deux Mosellanes. Les bénéfices du Barcelona Express seront en effet intégralement reversés au projet du globe-trotteur Mom I'm Fine. Son objectif est de construire une école au Mexique à partir de déchets plastiques recyclés provenant des océans. Un projet plutôt ambitieux.
Pour participer à cette course les jeunes femmes ont dû débourser 250 euros. Pour s'acquitter de ces droits d'inscription, elles ont pu s'appuyer sur des sponsors; ils sont aujourd'hui cinq à les soutenir.

Les étapes, les bonus

A chacune des cinq étapes, il y aura des épreuves et la possibilité de gagner du temps bonus: il s'agit bien d'une course.
Les épreuves commencent d'ailleurs en amont puisqu'en nous sollicitant, nous média, pour nous demander de parler de leur défi à venir, les deux jeunes femmes vont pouvoir gagner quelques précieuses minutes,.
On est sympa, hein!

Le Barcelona Express se la joue un peu Tour de France. Des maillots récompensent en effet les concurrents à la fin de chaque étape.
Le maillot jaune revient logiquement au vainqueur de l'étape. Le maillot vert récompense celui qui a gagné le plus de points lors des épreuves.  Enfin le maillot à pois vient louer les efforts, non pas de grimpeur comme pour la grande boucle, mais de farceur du jour.
Cela promet.

Pour suivre les péripéties des deux auto-stoppeuses c'est ici.
Vous pourrez ainsi chaque jour connaître l'évolution de leur périple.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aventure sorties et loisirs