La collection de Maurice Chapleur : un héritage à préserver

La collection de Maurice Chapleur, aujourd'hui stockée à Amnéville, est évaluée à près de 1.5 millions d'euros.
La collection de Maurice Chapleur, aujourd'hui stockée à Amnéville, est évaluée à près de 1.5 millions d'euros.

Depuis 2002, la collection de motos de Maurice Chapleur est exposée au musée du vélo d'Amnéville. Aujourd'hui, elle est sur le point d'être vendue ou déplacé à Lunéville. Le petit fils de M.Chapleur, Jean Baptise se bat pour préserver la collection en France.

Par Rayane BENMOKRANE

Amnéville : l'héritage de Chapleur
Depuis 2002, la collection de motos de Maurice Chapleur est exposée au musée du vélo d'Amnéville. Aujourd'hui, elle est sur le point d'être vendue ou déplacé à Lunéville. Le petit fils de M.Chapleur, Jean Baptise se bat pour préserver la collection en France. - France 3 Lorraine - B.Bour, F.Carretier et T.Maginot
La collection Maurice Chapleur est menacée d'être vendue. La Mairie d'Amnéville, qui en a récemment fait l'acquisition, souhaiterait s'en séparer. 

En réponse, le petit fils de Maurice Chapleur a lancé en Janvier 2017 une pétition sur le site internet de la collection. Il a également créé une association : Les Amis de la Collection Maurice Chapleur. Aujourd'hui, près de 4300 personnes ont déjà apporté leur soutien afin de conserver les 230 motos et vélos qui pour la plupart datent d'avant 1914.

Pourtant reconnue comme étant "Trésor National", la collection n'intéresse plus les visiteurs du musée d'Amnéville où sont exposées les pièces.
Depuis 2002 (date de l'inauguration du musée), les fréquentations baissent, seulement 2000 visiteurs par an alors que cela coûtent près de 100.000€ par an aux comptes municipaux. La collection de M.Chapleur n'est plus rentable pour les caisses.

Mais qui pourrait la racheter?

Il y a plusieurs pistes... dont celle d'un déplacement de la collection vers Lunéville, ce qui arrangerait Jean Baptiste, le petit fils du collectionneur.

La commune du Lunévillois est sur les rangs. Avec l'aide d'un investisseur privé, cela permettrait de conserver les pièces en France et ne pas les voir s'éparpier partout en Europe... puis cela permettrait également à la mémoire de Maurice Chapleur de reposer en paix puisque sa collection est née dans ces lieux.

 


Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus