Cet article date de plus de 3 ans

Un concert symphonique à l'hôpital de Mercy

L'Orchestre national de Lorraine dirigé par Jacques Mercier s'est produit au Centre hospitalier régional de Metz-Thionville ce 3 Mai. Les musiciens ont joué du Dvorak et du Bartok.
Qui n'a jamais rêvé de se réveiller au son d'un orchestre après une opération? 

Dans le cadre de l'événement "Culture à l'Hôpital", Jacques Mercier, accompagné de l'Orchestre national de Lorraine se sont produits dans le hall de l'hôpital de Mercy. 

Mêlé aux béquilles, chaises roulantes, perfusions, blouses blanches et bleues, l'ONL a joué "en live" des morceaux du concert symphonique d'Antonin Dvorak intitulé "Les danses slaves", entre autres. 


Jacques Mercier au commande


Le célèbre chef d'orchestre, qui dirige également l'Orchestre de Paris, a donné le ton avec ferveur et passion aux musiciens lorrains. La musique le transperçait. 

via GIPHY



Pendant près d'une heure Jacques Mercier accompagné de l'ONL a joué pour des "personnes qui sont captives, qui ne peuvent pas se déplacer. L'orchestre vient au devant des gens, apporter son talent, son esthétique, sa musique."

Ce n'est pas la première fois que l'ONL se produit dans un lieu atypique. La veille justement, Jacques Mercier et son orchestre donnaient un concert dans une prison. 
 

L'atmosphère d'un kiosque


Au premier son des violons, des hautbois et des autres instruments, des têtes curieuses apparaissent. Les patients, les familles, les médecins s'arrêtent le temps d'un instant pour venir écouter la symphonie.

Même si l'acoustique n'est pas optimale, le son est plaisant. "Les lieux ne sont pas adaptés, on a besoin de silence, mais c'est normal, il y a une atmosphère de kiosque. Il y a un côté bon enfant. Dès qu'il y a de la curiosité, il y a de l'éveil", explique le chef d'orchestre. 

A la fin du concert, nombreuses étaient les personnes venues applaudir les artistes.

via GIPHY



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture concerts