Le Festival du film subversif de Metz est de retour

Affiche du Festival du film subversif de Metz
Affiche du Festival du film subversif de Metz

Une sélection de 38 films, venus du monde entier, promet de bouleverser vos préjugés... La seconde édition du Festival du film subversif de Metz a lieu du 15 au 18 juin.

Par Mariana Diaz

Des thématiques acides et des histoires choquantes ont été choisies pour être projetées durant quatre jours dans les salles de cinéma messines. L'objectif : interpeller les esprits les plus audacieux.

Teaser du Festival du film subversif de Metz 2017

 

Un regard différent

Charlotte Wensiersk, directrice du festival et membre de l’association The bloggers cinema club (TB2C), explique que l'idée de ce festival est née au sein de ce groupe de cinéphiles à partir du désir de partager des films de qualité avec le grand public. Leur but : inciter le public à se remettre en question et analyser en profondeur son comportement dans l’ensemble de la société.

"Montrer des films avec des thématiques un peu dures permet aux gens de sortir de leurs habitudes. Ça aide à prendre du recul et à gagner en ouverture d’esprit. Une des thématiques récurrentes est celle de comprendre pourquoi les individus peuvent en venir à des actes criminels où à des violences. Je pense que c’est positif de suivre le parcours d’une personne, de comprendre sa douleur et ce qui, dans sa vie, l’a rendue criminelle".

Ce regard engagé sur l’intégration sociale est aussi présent dans d’autres activités organisées par l’association, comme des ateliers d’éducation à l’image adressés à des enfants et des détenus.
Un des prix pour les films en compétition sera d'ailleurs remis par un jury de détenus du Centre pénitentiaire de Metz-Queuleu.

Les attentes du festival

Fondée en 2014, l'association TB2C s’était déjà lancée dans l’organisation de projections thématiques. Puis en 2016, la première édition du festival a su séduire environ 1500 festivaliers. Cette année, les organisateurs attendent une fréquentation équivalente ou supérieure.

"L’année dernière, nous avons eu de bons retours. Et cette fois-ci, il y a plus de films, donc l’objectif ce serait d’avoir pratiquement le double de spectateurs".

Parmi les quinze membres de l’association, huit se sont consacrés à l’organisation de l’événement, et un groupe d'une trentaine de bénévoles sera présent pour les épauler pendant ces quatre jours de festival.

Les lieux de projections seront : le cinéma Caméo Ariel, le Palace, la Basilique Saint Vincient, la place Saint Louis, la Scala, TRCM Blida et la BMM Pontiffroy. En plus des projections suivies d'échanges avec le public, le Festival du film subversif de Metz propose cette année des spectacles, un ciné-concert, une performance théâtrale et des ateliers en tous genres.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Epernay : un dispositif de sécurité renforcé pour les Habits de Lumières

Près de chez vous

Les + Lus