Un jalon du cinéma d'animation à l'Arsenal de Metz

Le film est Inspiré des Mille et une Nuits. / © Guillaume Laurent
Le film est Inspiré des Mille et une Nuits. / © Guillaume Laurent

Classique parmi les classiques, Les aventures du prince Ahmed a inspiré tous les grands noms de l'animation, de Walt Disney à Michel Ocelot. Projeté en ciné-concert à l'Arsenal de Metz, les vendredi 16 et samedi 17 mars, le dessin-animé de l'Allemande Lotte Reiniger prend une nouvelle dimension.

Par Christophe Chohin

Le cinéma n'en était qu'à ses balbutiements qu'une Allemande, Charlotte Reiniger l'imaginait déjà en couleur et sonore.

En 1926, âgée de 27 ans, celle qu'on appelle Lotte réalise Die Abenteur des Prinzen Achmed, Les Aventures du prince Ahmed. Simple, le film mélange fonds colorés et ombres chinoises.

Une révolution, dans un cinéma alors en noir et blanc et muet.

Car l'animation n'y prend alors que peu de place.

Réalisé image par image, pendant trois ans, Ce prince Ahmed aura nécessité 300000 dessins mis bout à bout.

L'Arsenal propose de le découvrir dans les conditions de sa sortie ou presque : la musique est jouée en direct par la Compagnie des amis de Fantômus.

Une partition de l'Allemand Wolfgang Zeller, dans laquelle sonnent luths, clarinettes et de nombreux instruments orientaux.

Et surtout, un voyage dans l'imaginaire d'une animation simple mais jamais simpliste qui aura traversé les époques sans prendre une ride.



Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

toute l'actu musique

Les + Lus