• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Lemud : le groupe LORCA voit les choses en grand

5,5 millions d'euros seront investis pour l'extension de l’entrepôt de stockage basé à Lemud / © Groupe LORCA
5,5 millions d'euros seront investis pour l'extension de l’entrepôt de stockage basé à Lemud / © Groupe LORCA

D’ici 2020, le groupe coopératif agricole LORraine Céréales Approvisionnement (LORCA) investit 5,5 millions d’euros pour l’extension de son entrepôt de stockage situé à Lemud (Moselle). Le groupe l'a annoncé mardi 5 février.
 

Par Rayene Boumerdas

6 000 m2 ne suffisent plus pour le groupe LORCA afin de stocker et approvisionner les 34 magasins et les 86 franchises. La solution : étendre leur capacité à 3 000 m2 en plus d’ici 2020.
Ce projet, annoncé mardi 5 février 2019, améliorera principalement le développement du pôle jardin & terroir du groupe. Il permettra l’acquisition de nouveaux magasins comme celui de Haguenau, en Alsace qui ouvrira ses portes en mars prochain, ou encore de meilleures prestations de service pour ces nombreuses franchises.
Le but est d’augmenter de 15 à 20% le chiffre d’affaire du pôle d’ici les cinq années à venir.

De nouvelles évolutions en perspective 

De nombreux projets vont ainsi voir le jour dans la gestion des déchets ou encore dans la logistique. Les chauffeurs poids lourds auront donc plus de place pour charger leurs marchandises à l’aide de robots qui vont optimiser l’espace et le tri des déchets se fera en amont de la livraison.
Une augmentation de 10% des salariés est envisagée par le groupe coopératif agricole.

Qui est LORCA ?

Créé en 1970 suite à la fusion de deux coopératives, le groupe LORCA se positionne parmi les 20 premiers acteurs économiques de Lorraine.
La coopérative est principalement implantée en Moselle et dans le nord de la Meurthe-et-Moselle.
LORCA se spécialise dans le stockage et l’approvisionnement de matériaux, de produits liés à l’agriculture et au jardin.
En 2016, 750 000 tonnes de céréales ont été collectées tels que du blé, de l’orge et du colza.
Le chiffre d’affaire global établit en 2017-2018 est de 285 millions d’euros.
 

 

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus