A Metz, les avocats bloquent le Palais de Justice

Une soixantaine d'avocats bloque l'entrée du Palais de Justice à Metz depuis ce mardi 3 octobre 2017. / © Matthieu Mercier
Une soixantaine d'avocats bloque l'entrée du Palais de Justice à Metz depuis ce mardi 3 octobre 2017. / © Matthieu Mercier

Depuis ce mardi 3 octobre, les avocats du Barreau de Metz sont en grève et empêchent toute les entrées dans le Tribunal de Grande Instance. Ils protestent contre la possible suppression de la Cour d'Appel. 

Par Matthieu Mercier

Ils sont massés derrière des barrière, juste devant l'entrée du palais de Justice, depuis 7h30, ce mardi 3 octobre 2017. Les avocats du Barreau de Metz souhaitent faire savoir leur détermination, contre un possible projet de fermeture de la Cour d'Appel de Metz. Celle ci serait délocalisée à Nancy. Dans le cadre de la fusion des Régions. "Cela va engendrer une baisse d'activité importante, explique un avocat en colère. Au total, il y a 30 avocats qui postulent à la Cour d'Appel" (qui exercent uniquement pour cette juridiction)



Pour la population, ce sera aussi plus compliqué, précisent les avocats. Ne restera à Metz que le contentieux social. Même si tous ne sont pas présents pour ce blocage organisé pendant trois jours, la majorité des avocats se dit detérminée à être entendue par la Chancellerie. La ministre de la Justice doit évoquer sa réforme de la carte judiciaire ce vendredi 6 octobre 2017. 

Explications du bâtonnier de Metz



Aux côtés des avocats, les magistrats sont également présents, aucune affaire ne pourra donc être jugée pendant trois jours. La précédente manifestation de cette ampleur date d'il y a dix ans. Après l'agression d'un juge à Metz. Rachida Dati était alors garde des Sceaux. 

Sur le même sujet

Epernay : un dispositif de sécurité renforcé pour les Habits de Lumières

Près de chez vous

Les + Lus