Metz : les bénévoles d'Une rose, un espoir s'activent pour emballer 17.000 fleurs

Dans un rythme effreiné depuis le petit matin, les bénévoles de l'association Une rose, un espoir se sont retrouvés à Marly, ce jeudi 25 avril, dans des hangars, pour emballer les milliers de fleurs qui seront vendues par les motards ce week-end. Prenez une rose, emballez, scotchez... C'est parti !
Pour ce dernier week-end d'avril, les motards de toute la France vont faire du porte à porte, pour vendre des roses au profit de la Ligue contre le cancer.
Pour ce dernier week-end d'avril, les motards de toute la France vont faire du porte à porte, pour vendre des roses au profit de la Ligue contre le cancer. © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
Une centaine de bénévoles de l'association "Une Rose un espoir" se sont donnés rendez-vous ce jeudi 23 avril, à 8h, dans des hangars à Marly.

Un bourdonnement se fait entendre, des voix jaillissent de partout. Ils coupent, scotchent, emballent, mettent les seaux de fleurs dans les camions, passent à toute vitesse dans les allées...
Une vraie fourmilière. Leur but aujourd'hui ? Placer les quelques 17.000 roses dans des sachets, pour que les motards de l'association puissent les vendre au profit de la Ligue contre le cancer, pour la 22ème édition d'"Une Rose un espoir" ce samedi 27 et dimanche 28 avril.
Après avoir enlevé les épines, placé la rose dans un sachet et scotché celui-ci... La fleur est prête.
Après avoir enlevé les épines, placé la rose dans un sachet et scotché celui-ci... La fleur est prête. © Pierre Thillot.France 3 Lorraine

Un travail bien fait et rapide

Grâce aux bénévoles, les roses ont pu être emballées et stockées en attendant samedi et dimanche. Même lorsqu'on vient leur poser des questions, ils ne s'arrêtent pas de travailler.
a fait plusieurs années que je participe à l'emballage. Si je reviens, c'est parce qu'il y a une bonne ambiance et c'est pour la bonne cause", explique Nicole tout en plaçant une rose dans un sachet. 
Une vague de rose s'étend jusqu'au bout du hangar long de plusieurs mètres. Au total, plus de 17.000 fleurs ont été emballées par les bénévoles.
Une vague de rose s'étend jusqu'au bout du hangar long de plusieurs mètres. Au total, plus de 17.000 fleurs ont été emballées par les bénévoles. © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
Créée il y a 21 ans par Bernard Braun, l'association "Une Rose un espoir" organise chaque année, le dernier week-end du mois d'avril, des cortèges de motards qui font du porte-à-porte pour proposer, contre un don minimum de deux euros, les roses emballées aujourd'hui.  "Ça revalorise l'image des motards. Lorsqu'on fait ces cortèges, derrière les visières, il y a des larmes qui coulent" explique très ému le fondateur de l'association.

Tout le monde peut venir !
- Paola, bénévole pour l'association "Une Rose un espoir" 

L'an dernier en Moselle, ce sont plus de 800.000 euros qui ont été récoltés en un week-end pour la Ligue contre le cancer et 1.700.000 euros à l'échelle nationale. Mais faut-il être motard pour participer de près ou de loin à cette manifestation ?
"Absolument pas! Je ne suis ni motarde et je n'ai aucun proche qui est atteint du cancer, je touche du bois. Tout le monde peut venir!" dit-elle en tapant la table. 
Les roses, placées dans des seaux, sont transportées par des 4X4 qui les emmènent dans un autre hangar, pour qu'elles soient délivrées ce week-end aux motards.
Les roses, placées dans des seaux, sont transportées par des 4X4 qui les emmènent dans un autre hangar, pour qu'elles soient délivrées ce week-end aux motards. © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
Il n'aura fallu aux bénévoles que deux heures pour venir à bout des 17.000 roses. Nouveau record? Sans doute!
Une fois les fleurs emballées, direction des seaux où elles sont entreposées, puis placées dans des 4X4 qui les emmènent dans d'autres hangars, pour les distribuer à celles et ceux qui feront la route samedi et dimanche.
Au vu des prévisions météorologiques, le temps ne jouera pas en leur faveur ce week-end, mais les motards et leurs passagers apporteront, à coup sûr, un brin de soleil sur les routes
 
Une association qui grandit et qui s'exporte
Bernard Braun, originaire de Coin-sur-Seille (Moselle), a fondé cette association car il était confronté, de par ses proches, au terrible mal qu'est le cancer. 
En 1998, l'association débute avec 10.000 roses, 45 motards et des dons qui avoisinent les 8.000 euros. Petit à petit, l'événement grandit.
En 2018, plus de 500.000 roses ont été achetées, 10.000 motos ont participé à cet évenement et près d'1.700.000 euros de dons ont été enregistrés. "Mon idée, c'était d'associer les motards, je savais qu'ils répondraient présents. Je ne pensais pas que ça prendrait cette ampleur" s'étonne Bernard Braun.

Initialement basés en Moselle, les motards d'une rose un espoir se retrouvent dans les quatre coins de la France. Désormais, l'évenement se passe dans le Grand-Est, en Auvergne-Rhône-Alpes, en Île-de-France ou encore en Occitanie.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature sorties et loisirs cancer santé société moto sport auto-moto