Metz, Nancy, Epinal : 9e journée de manifestations contre la réforme des retraites

Une neuvième journée de mobilisation était organisée par l’intersyndicale ce jeudi 23 mars, au lendemain de la prise de parole d'Emmanuel Macron et de l’adoption du texte par le 49.3. La mobilisation était au rendez-vous dans plusieurs villes de Lorraine.

Pour cette nouvelle journée d'action intersyndicale, ce jeudi 23 mars, au lendemain de la prise de parole d'Emmanuel Macron et de l’adoption du texte par le 49.3 la mobilisation était au rendez-vous dans plusieurs villes de Lorraine.

Importante mobilisation à Metz

Dans les rues de Metz, 15.000 participants selon la CGT, 7 000 selon la police. La mobilisation était plus importante que lors de la journée du 15 mars ou ils étaient entre 4 et 6 000.

Ici à Metz, plus de 15 000 personnes ont défilé selon les organisations syndicales.

 À Nancy, des ultras sont venus en découdre

Les opposants à la réforme des retraites étaient nombreux dans les rues de Nancy.C'est un cortège de près de 15.000 personnes qui a défilé dans les rues de Nancy lors de cette nouvelle journée de mobilisation.

Des milliers de personnes dans les rues de Nancy 

Vers 17:00, la manifestation principale a atteint la place Stanislas au milieu des pétards. Les policiers sont contraints de repousser les manifestants activistes avec des gaz lacrymogènes après avoir reçu des projectiles.

De leur côté, les ultras ont manifesté dans l'hypercentre vers 18 : 00

Un cortège parti séparément de celui organisé par l'intersyndicale. Plusieurs interpellations ont eu lieu.

Peu avant 19 :00, l'électricité a même été coupée dans plusieurs secteurs du centre-ville vers la rue Saint-Dizier.

Rassemblement important à Épinal

Dans les Vosges, des manifestations étaient organisées. C'est à Épinal que le rassemblement était le plus important.