Moselle : pas de pénurie électrique à Metz

Le bureau d'où sont gérés le réseau et les coupures d’électricité. / © Hugo Reutenauer
Le bureau d'où sont gérés le réseau et les coupures d’électricité. / © Hugo Reutenauer

L'annonce du plan grand froid cette semaine est accompagnée de questionnements autour de l'énergie et de la distribution d'éléctricité en Lorraine. L'entreprise URM, gestionnaire de réseau de distribution d'éléctricité basée à Metz, affirme que les coupures de courant seront évitées cette semaine.

Par France 3 Lorraine

Il y a quelques jours, on parlait d'éventuels délestages. Cela consiste à couper volontairement mais toutefois provisoirement l'approvisionnement en électricité de certains consommateurs pour retrouver l'équilibre entre la production et la consommation. Jean-Michel Fischbach, directeur d'exploitation de URM, estime que "compte tenue de la remontée de la température nous devrions réussir à ne pas en arriver là".

Les délestages sont donc écartés, et ce, notamment grâce à des leviers. Ces derniers passent par trois actions. Tout d'abord la modération en terme de consommation qui consiste à chauffer moins, à éteindre les lumières dans les pièces non occupées et ne pas utiliser les machines qui consomment beaucoup (comme le fer à repasser, les machines à laver etc.) et de repousser leur utilisation après 20h.

Deuxièmement il est préconisé aux entreprises dites éléctro-intensives, qui consomment beaucoup, de rétribuer leurs dépenses d'énergie pour ne pas consommer en période de pointe. Enfin il est possible pour URM, de baisser la tension sur l'ensemble du réseau de 5% de 2 à 4 heures. Cela se traduit par une baisse de l'intensité de la luminosité des ampoules par exemple, des actions presque transparentes pour les clients.

Une choses est sûre, ces leviers devraient être suffisants pour éviter les délestages. Cependant, tout va dépendre de la température. En effet, en France, 1° en moins correspond à 2400 Mégawatt de consommation en plus. Il faudra donc surveiller de près les prévisions météorologiques sur les prochains jours.

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : Georges Boysen, le "brésilien"

Les + Lus