Moselle : Zaya, un nouveau panda roux au Parc Animalier de Sainte-Croix

Publié le Mis à jour le

Le Parc Animalier de Sainte-Croix (Moselle) compte une nouvelle pensionnaire. Il s'agit d'une petite femelle panda roux qui se nomme Zaya.

Elle se nomme Zaya. Née le 9 juillet 2021 en Hollande, cette petite femelle panda roux est arrivée le 16 mars 2022 au Parc Animalier de Sainte-Croix (Moselle). Une arrivée en Moselle dans le cadre d'un programme européen d'élevage (EEP) géré par l'EAZA (European Association for Zoos and Aquaria). Ces programmes européens sont réservés aux espèces menacées. L’animal est classé "en danger" sur la liste rouge des espèces (IUCN). Il resterait entre 2.500 et 10.000 pandas roux dans la nature.

"L’arrivée de ce nouvel animal vient renforcer l’engagement du Parc en faveur de la biodiversité" explique le Parc dans un communiqué, "en effet, présenter les pandas roux permet de sensibiliser le public aux menaces qui pèsent sur la biodiversité et permet de s’investir dans la conservation des espèces."

CV express de Zaya

Reconnaissable à son pelage très blanc au niveau de la tête, Zaya pèse 3.7 kg. "C'est un poids tout à fait normal pour une jeune femelle panda roux" précise le Parc, "la nourriture préférée de Zaya est le bambou mais elle mange également des fruits et des granulés spéciaux dédiés aux pandas roux."

"Contrairement aux primates, le panda roux n’a pas de pouce opposable" apprend t-on sur le site du Parc, "mais, tout comme le panda géant, il possède dans son poignet un os modifié qui agit comme un pouce. Ce «sixième doigt» lui permet de tenir plus facilement les tiges de bambou entre ses pattes avant. Ses griffes semi-rétractiles et ses poils sous les pattes lui permettent de bien grimper dans les arbres et de ne pas glisser sur des branches humides ou sur la glace."

Zaya a rejoint son nouveau territoire ce mardi 29 mars 2022 au matin aux côtés de Bao et Ying Tao et sera visible par le public dès l'ouverture du Parc le 2 avril. "Cette intégration s'est bien passée".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité