Constat navrant pour les responsables du Fort de Metz Queuleu -un lieu chargé d'Histoire-, qui ont découvert mardi 3 juillet des graffitis apposés sur l'entrée du Fort : croix gammée, symboles satanistes. Un véritable outrage 

Triste événement constaté mardi 3 juillet 2018 à l'entrée du Fort de Metz Queuleu.

L'assocation du fort de Metz-Queuleu vient de déposer plainte pour "apologie de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité".

Des graffitis nazis (croix gammée) et satanistes (666) ont été découverts à l'entrée du Fort.

Actes particulièrement odieux lorsque l'on sait que le Fort de Metz Queuleu a servi de prison provisoire pour la Gestapo de Metz.

 


Le fort de Queuleu a également servi de camp spécial d’interogatoire nazi où 36 personnes ont été tuées, de camp de prisonniers de guerre nazi et d’annexe du camp de concentration de Natzwiller-Struthof.

Le fort de Queuleu a ainsi reçu récemment le label du patrimoine européen pour la présence de ce dernier camp.

Les vandalismes à répétitions, notamment ceux de 1995 (destructions à l’intérieur de l’an casemate À et tags nazis), de 2013 (destructions à l’interieur de la Casemate A) et de 2015 (tags à l’extérieur) inquiètent l’association qui travaille au devoir de mémoire.
 


 

 La réaction de Thomas Scuderi, adjoint au maire de Metz

 

Les ouvriers municipaux font disparaître les graffitis

  

Communiqué de Metz Métropole

Jean-Luc Bohl, Président de Metz Métropole et l'ensemble des Maires et élus de la Métropole condamnent avec la plus grande force les messages de haine qui ont été inscrits au coeur même de ce lieu de mémoire qu'est le Fort de Queuleu.

Ils demandent à la plus grande fermeté de la réponse de l'Etat, de la Justice mais aussi de l'ensemble de nos concitoyens.
La banalisation de la haine estinsupportable, intolérable.

N'oublions jamais celles et ceux qui ont vécu l'innommable, continuons de défendre les valeurs de notre République et dressons nous tel un rempart contre cette "peste brune" qui doit être combattue par toutes les forces de la République unie.

Les Elus de Metz Métropole appellent à la mobilisation générale de tous contre tous ces "tags" qui sont apparus ces dernières semaines sur notre territoire.

Ils espèrent avec confiance la condamnation rapide des auteurs et surtout un sursaut général de toutes et de tous face à ce réveil d'idéologies extrêmes.

Ils appellent la population à visiter sans cesse nos lieux de mémoire comme le Fort de Queuleu pour se souvenir et refuser toute banalisation.
 
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité