VIDEO. La boxeuse de Saint-Avold Flora Pili à la conquête de la ceinture de championne d'Europe

durée de la vidéo : 00h03mn14s
Sacrée championne de France en octobre, la Mosellane Flora Pili va combattre pour la ceinture de championne d'Europe des poids super légers, ce vendredi à Padoue en Italie. ©France 3 Lorraine

Flora Pili va combattre pour la ceinture de championne d'Europe des poids super légers, ce vendredi 5 mai 2023. La Mosellane de 25 ans a vu sa carrière chez les professionnelles s'accélérer ces derniers mois. Une carrière qu'elle concilie avec son métier, sa vie de famille et son mandat de conseillère départementale.

Flora Pili ne veut pas laisser passer sa chance. Ce vendredi 5 mai 2023, la Mosellane part à la conquête de la ceinture de championne d'Europe des poids super légers (- 63.5 kg). Elle affrontera l'Italienne Silvia Bortot, chez elle à Padoue près de Venise, pour remporter ce titre qui est vacant. 

Après une cinquantaine de combats et un titre de championne de France chez les amateurs, la boxeuse de Saint-Avold est passée professionnelle à la fin de l'année 2019. Mais l'épidémie de Covid a ralenti sa carrière. Elle a profité de cette période blanche pour donner naissance à une petite fille, avant de repartir à l'entraînement avec encore plus d'envie.

Maintenant que j'ai ma fille, j'ai une force en plus. Mes objectifs sont plus élevés et j'ai encore plus de motivation. Cela me pousse vraiment à aller de l'avant!

Flora Pili

Une détermination que Flora n'a pas tardé à afficher sur les rings. Le 15 octobre 2022, pour son sixième combat professionnel, devant son public à l'Agora de Saint-Avold, la boxeuse de 25 ans a été sacrée championne de France de sa catégorie en battant aux points la Martiniquaise Elsa Hemat.

"Mon objectif c'était de devenir championne de France chez les professionnelles et je l'ai atteint en travaillant énormément, raconte la jeune maman. Rapidement une opportunité de combattre pour la ceinture européenne s'est présentée à moi. J'ai saisi l'occasion et je me prépare dur pour aller chercher cette victoire".

Faire mal à son adversaire

Née dans une famille de boxeur, Flora est entraînée depuis une douzaine d'années par son papa Pierre Pili, le fondateur du Boxing Club de Saint-Avold. Ces dernières semaines, en plus de ses footings et de son travail physique, elle a mis les gants tous les jours pour des séances en dix rounds. Histoire de se rapprocher de l'intensité du combat qui l'attend en Italie. 

"Elle va devoir mettre de l'impact, faire jouer sa technique et surtout sa puissance pour faire mal à son adversaire, détaille Pierre Pili. Il faut que ses coups soient précis pour influencer les juges. L'Italienne combat à domicile et il ne faut pas laisser de place au doute dans leurs esprits".

Agée de 31 ans, Silvia Bortot a l'expérience de ce type de combat. En 2019, elle avait été sacrée championne d'Europe de la catégorie, avant d'être suspendue pour dopage pendant deux ans. Au cours de sa préparation, Flora Pili a prévu de mettre en place un gros pressing sur l'Italienne pour chercher à la mettre KO.

Un emploi du temps millimétré

Cette tactique symbolise bien la vie de la Mosellane. Flora est une femme pressée aux multiples casquettes. En plus de sa carrière sportive et de sa vie de maman, elle travaille au service des ressources humaines de la communauté d’agglomération de Saint-Avold. Depuis 2021, elle est également conseillère départementale, en charge de la commission sports et culture. Autant dire que son emploi du temps est millimétré. 

"J'ai des très grosses journées! Je me lève à 6h30 pour aller travailler. Quand j'ai terminé, je vais récupérer ma fille, puis je me prépare pour l'entraînement et à mon retour vers 21h je reprend mon rôle de maman, explique la championne de France, qui peut compter sur le soutien sans faille de son mari et de sa famille.

Pour les séances au Conseil départemental, tout est planifié à l'avance, ça me permet d'anticiper et de travailler les dossiers. C'est vraiment un équilibre à trouver mais il faut surtout une très bonne hygiène de vie!"

Elle va revenir avec la ceinture!

Pierre Pili, papa et entraîneur de Flora

Vendredi, la boxeuse lorraine sera soutenue par tout son clan dans sa quête de la ceinture européenne. En cas de succès, ce titre pourrait donner une autre dimension à sa carrière et peut-être lui ouvrir les portes d'un championnat du monde. Mais, pour une fois Flora Pili ne veut pas aller trop vite. Elle ne préfère pas se projeter, avancer étape par étape sans se mettre de pression. 

"Elle sait qu'elle n'a rien à perdre mais tout à gagner, dédramatise Pierre Pili. Elle va disputer un championnat d'Europe: c'est déjà magique! Qu'elle gagne ou qu'elle perde, dans tous les cas c'est du bonheur! Mais elle va revenir avec la ceinture!". Silvia Bortot est prévenue. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité