Le pont de Cattenom, morceau de patrimoine

Le pont sur la Moselle à Cattenom va être rénové. Ses travées proviennent du Débarquement de 1944. / © Delphine Lahondé.
Le pont sur la Moselle à Cattenom va être rénové. Ses travées proviennent du Débarquement de 1944. / © Delphine Lahondé.

Les travaux ont débuté fin novembre à Cattenom pour remplacer le pont de la RD56. Un ouvrage qui fait partie du patrimoine de la Seconde Guerre Mondiale.

Par et Delphine Lahondé

Depuis plus de 50 ans, un pont relie Cattenom à Koenigsmacker. Mais ses travées ont eu une autre vie. Sur les plages de Normandie, au lendemain du Débarquement, elles servent à la construction du port artificiel d'Arromanches

 « Les Alliés savaient que quand ils venaient en France il y aurait besoin d'un port pour assurer les approvisionnement et la logistique derrière. Prendre Cherbourg, prendre le Havre ça allait être difficile donc ils ont dû ramener et construire des pièces qui sont venues depuis l'Angleterre pour fabriquer des quais. Ces travées faisaient partie des chaussées flottantes entre les quais de déchargements et les plages. » Paul Hodgson. (association Amifort). 




180 travées ont été ramenées en France et après la guerre il fallait reconstruire des ponts. Ces travées étaient très utiles assez rapidement et à moindre coût.

Aujourd'hui près de 5500 véhicules empruntent le pont chaque jour. Alors le vétéran a bien besoin d'un remplaçant. Le nouveau pont comportera une double voie de circulation qui permettra plus de fluidité et une voie de liaison douce une voie piétonne combiné à une voie cycliste 

Les travaux d'un coût de 12 millions d'euros, devraient durer deux ans. Le Département de la Moselle y investira 11,5 millions d’euros. Le pont actuel sera ensuite démonté. Une partie retournera en Normandie mais deux travées resteront en Moselle… à Cattenom et à l'ouvrage du Hackenberg.

 

Sur le même sujet

Le nouveau boom des jouets bois

Près de chez vous

Les + Lus