Sarreguemines : le lutteur Akhmed Aibuev sur la deuxième marche du podium au Grand Prix de France de Nice

 Akhmed Aibuev sur la 2e marche du podium. / © Fédération Française de Lutte
Akhmed Aibuev sur la 2e marche du podium. / © Fédération Française de Lutte

Akhmed Aibuev, lutteur (86 kg), d'origine Tchétchène licencié au club de Sarreguemines (Moselle), a réussi à obtenir la deuxième place au Grand Prix de France Henri Deglane qui se déroulait à Nice les 18 et 19 janvier 2020.

Par Didier Vincenot

Le lutteur de Sarreguemines Akhmed Aibuev (86kg), a réussi une belle performance ce week-end des 18 et 19 janvier 2020, à l’occasion du Grand Prix de France Henri Deglane qui se déroulait à Nice.
Le combattant français d’origine tchétchène s’est hissé sur la 2ème marche du podium à l’issue d’une journée presque parfaite.
Akhmed Aibuev a assuré une très belle compétition, durant laquelle il a dominé ses adversaires, avec une grande facilité en l’emportant presque à chaque fois avec 10 points d’écart.

Haut niveau mondial

Des adversaires qui plus est de très haut niveau puisque l’on pouvait compter parmi eux un des médaillés européens et mondiaux défait pour certains en moins d'une minute!
Pour sa finale, il affrontait le jeune et prometteur américain Myles Martin.
 
Ce match commençait sur un rythme effréné, avec un Akhmed qui prenait très rapidement l'avantage mais se faisait surprendre juste avant la pause. À la reprise il parvenait à rattraper son retard mais l'Américain réussissait à imposer son rythme et finit par remporter la rencontre (10/6).
 Cette seconde place est malgré tout de très bonne augure pour l'athlète licencié à à l'Association Sportive Sarreguemines Lutte. 
Akhmed Aibuev, licencié à Sarreguemines. / © Fédération Française de Lutte
Akhmed Aibuev, licencié à Sarreguemines. / © Fédération Française de Lutte
Grâce à ce résultat, il peut entrevoir une sélection pour les prochains championnats d'Europe (10-16 Février 2020 à Rome) et par la suite pour les Tournois de qualification olympique (TQO). Ceux-ci se dérouleront du 19 au 22 Mars à Budapest (Hongrie) pour les qualifications européennes et du 30 avril au 3 mai à Sofia (Bulgarie) pour les qualifications mondiales.
En cas de succès, ces épreuves pourraient le mener aux Jeux Olympiques de Tokyo.

D'encourageantes perspectives pour  le champion lorrain !

 

Sur le même sujet

Les + Lus