Nancy-Metz : difficile retour dans les lieux culturels, "Il y a une perte d’habitude. C’est ce que nous craignons"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Le Goff / Jean-Christophe Panek
La compagnie de théâtre Tout va Bien propose une vingtaine de représentations pendant l'année.
La compagnie de théâtre Tout va Bien propose une vingtaine de représentations pendant l'année. © Hélène Lantz - Tout va Bien

La culture est touchée de plein fouet. Mercredi 27 octobre 2021, une étude sur les fréquentations des lieux culturels a été publiée par le ministère de la Culture. Le spectacle vivant serait le plus impacté. En Lorraine, le secteur s'inquiète de la reprise d'activité.

Les Français n’ont pas repris le chemin des lieux culturels. C’est ce que révèle l’étude Harris Interactive, publiée mercredi 27 octobre 2021 par le ministère de la Culture. Au total, 3.025 individus ont été interrogés. L’enquête porte sur leur comportement en matière de sorties culturelles. Elle a été réalisée du 31 août au 3 septembre 2021.

D’après l’étude, un Français sur deux ne s’est pas rendu dans un lieu culturel depuis l’instauration du pass sanitaire, le 21 juillet dernier. Ils étaient 88 % à le faire avant l’épidémie. 1/3 des sondés assurent qu’ils fréquenteront moins les établissements culturels désormais.

Il y a une perte d’habitude. C’est ce que nous craignons

Hélène Lantz, chargée de production de la compagnie Tout va Bien.

Parmi les secteurs les plus touchés : les cinémas, musées et théâtres. Dans le détail, 51 % des personnes, qui allaient au cinéma au moins une fois par an, sont revenues dès le 21 juillet. Le constat est plus alarmant pour les amateurs de théâtre. Seulement 25 % d’entre eux y sont retournés.

"Il y a une perte d’habitude. C’est ce que nous craignons", affirme Hélène Lantz, chargée de production de la compagnie Tout va Bien. En 2018, le groupe de théâtre nancéien a lancé la troupe Mue du lotus. Elle est composée de 12 acteurs en situation de handicap.

Les programmateurs surchargés

"Les théâtres sont remplis à un tiers de leur capacité. C’est très déstabilisant", raconte Hélène Lantz. Le collectif est même confronté à "l’embouteillage dans les théâtres. Les programmateurs ont déjà des saisons remplies".

"Il y a une frilosité. Je ressens cette réticence chez mes clients, comme les mairies et les centres culturels. Mon téléphone ne sonne plus. Les seuls concerts que j’ai sont des reliquats de 2019", détaille quant à lui Loris Mancini, gérant de la Régie Lorraine de Spectacles. L’entreprise est basée à Villerupt, en Meurthe-et-Moselle.

Depuis 1979, il propose des artistes aux communes. Plusieurs concerts de Pierre Perret ont été reportés à Woustviller, en Moselle. Les habitants devront attendre le 5 mars 2022.

S’adapter face à la crise

Selon l’enquête du ministère, 52 % des personnes interrogées disent éviter les espaces clos. Philippe Brunella est directeur du musée de la Cour d’Or à Metz. Il affirme que cette étude n’est pas représentative. Chaque année, environ 6.000 visiteurs visitent l’établissement. Un nombre stable pour l’édition 2020-2021.

L’année dernière, l’Eurométropole de Metz a rendu la gratuité pour les lieux culturels. Une aubaine pour le directeur du musée qui constate également une "augmentation très nette de la fréquentation à partir de l’instauration du pass sanitaire".

"C’est surtout le spectacle qui souffre beaucoup. L’Opéra-Théâtre de Metz a eu jusqu’à 40 % de pertes. C’est considérable", détaille Philippe Brunella. "Il faut redonner de la confiance. L’état doit expliquer qu’il n’y a pas de dangers".

Pour rappel, le ministère de la Culture a annoncé une aide de 400 millions d’euros pour soutenir le secteur.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.