Cet article date de plus de 3 ans

Oui, on peut téléphoner au volant ! Mais pas n'importe comment

8 millions de français téléphonent au volant. Et 2/3 des moins de 35 ans !  Or, l'usage d'un téléphone tenu en main en conduisant est interdit. Mais on peut téléphoner si l'on est correctement stationné ou avec un main-libre bluetooth. Sinon c'est 135 euros d'amende et 3 points en moins.
© FTV

La Cour de cassation l'a rappelé dans un arrêt rendu vendredi 2 février 2018  même en stationnement, même moteur coupé, un conducteur n'a pas le droit de tenir son téléphone en main.

La Cour fait ainsi la différence entre circulation et mouvement : même à l'arrêt sur une route, donc hors zone de stationnement marquée comme telle, un véhicule peut être considéré "comme étant toujours en circulation".

Téléphoner au volant, c'est pourtant possible

Depuis le 1er juillet 2015, la loi à l'égard de l'utilisation du téléphone au volant s'est affermie avec l'interdiction d'utiliser les fameux kits "mains libres" ou les oreillettes bluetooth.

De nouvelles mesures devraient s'ajouter, courant 2019.

L'usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit.

Voilà ce que dit l'article R412-6-1 du code de la route.

Avec si peu de précision, certains automobilistes n'hésitent pas à interpréter la loi, et c'est souvent aux policiers eux-mêmes, lors des contrôles, de juger si l'usage du téléphone était, ou non, abusif.

Afin d'éviter l'amende de 135€ et le retrait de 3 points sur son permis de conduire, il est obligatoire de garer son véhicule sur une place de stationnement matérialisée. Ainsi à l'écart de toute file de circulation et à l'arrêt, il est permis de se saisir de son téléphone portable et de l'utiliser de toutes les façons souhaitées. 

Dans aucun autre cas il n'est possible d'utiliser son smartphone manuellement, le simple fait de faire glisser son doigts sur son écran pour décrocher étant interdit. De la même manière, que ce soit à un feu rouge ou dans un embouteillage, il n'est pas permis d'utiliser son téléphone

Le fait de s'arrêter sur le bas côté et de couper son moteur pour prendre ou passer un appel est également interdit.

Dans le cas d'une panne ou d'un accident, la loi autorise toutefois le conducteur à utiliser son téléphone afin d'appeler les secours.
 

Le main-libre bluetooth, c'est permis

Mais il est quand même possible de téléphoner en circulant. Mais pour cela, il faut disposer d'un système main-libre de type bluetooth, comme ceux intégrés à certains véhicules ou dans les casques pour deux-roues.

ils permettent une totale liberté de mouvements du conducteur.

Des résultats inquiétants

60% des jeunes conducteurs lisent leurs sms au volant, 32% d'entre eux en écrivent : voici les résultats alarmants d'une étude menée par la Sécurité routière en 2013.

Sachant que l'usage du téléphone au volant est mis en cause une fois sur 10 lors d'accidents corporels, que téléphoner au volant augmente les risques d'accidents par trois et que la rédaction d'un simple sms les multiplie par 23, il est évident que notre petit compagnon électronique fait parler de lui.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité routes économie transports téléphonie