• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Plombières-les-Bains : des poules, des lapins et même des chinchillas dans la maison de retraite

"Virgule" la poule défile sur la table de l'Ehpad du "Clos des écureuils" de Plombières-les-Bains. / © Bruno Courtaux
"Virgule" la poule défile sur la table de l'Ehpad du "Clos des écureuils" de Plombières-les-Bains. / © Bruno Courtaux

Des lapins, des poules, des tourterelles et même des octodons ont investi la maison de retraite du "Clos des Ecureuils" de Plombières-les-Bains (Vosges). Pour le plus grand bonheur des personnes âgées ce centre de médiation animale unique en France est inauguré ce jeudi 11 avril.
 

Par Francine Dubail

Ici, au "Clos des Ecureuils" de Plombières-les-Bains (Vosges) Bill le lapin se promène dans les couloirs,Virgule la poule défile sur les tables, et Pif Paf Pouf les octodons se laissent caresser par Simone 80 ans résidente de la maison de retraite. Cet Ehpad unique en France accueille soixante-dix résidents et une quarantaine d'animaux. Cette structure inaugure ce jeudi 11 avril 2019 son centre de médiation animale.

Une vraie ménagerie 

12 poules, 3 chèvres, 8 tourterelles, 6 lapins, 11 octodons et même un chinchila, tout ce petit monde a élu domicile au sein de l’établissement depuis 2015. L’idée a été impulsée par une aide-soignante formée à la zoothérapie au Québec. Elle a très vite convaincu personnel et résidents.

L'établissement cherchait une aide soignante, j'ai proposé de venir travailler avec mon chien et mon lapin, le directeur en constatant l'impact des animaux sur les résidents m'a très vite embauchée.

 - Lydie Cousin - Directrice de l'Association de Zoothérapie de l'Est.

 Améliorer la qualité de vie des résidents

Le but de ce centre est d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées de la maison de retraite.
La zoothérapie crée de l’interaction entre les patients et les animaux, avec des résultats surprenants. "Certains résidents ne s’exprimaient plus et soudain ils communiquent à nouveau ".

Les animaux sont un sujet d’échange, entre résidents mais pas seulement.

Les familles avec des enfants viennent rendre visite plus facilement à leurs grands-parents que lorsqu’il s’agit simplement de s’asseoir tous dans une chambre.

- Luc Livet - Directeur de l'établissement.

Les personnes âgées qui peuvent d'une part exprimer tendresse et affection aux animaux retrouvent le sourire, mais également un peu de forme physique car les petits animaux les encouragent à se mouvoir, ce qui participe au maintien de l'autonomie. Certaines personnes atteintes de troubles cognitifs, trouveront un sentiment d'apaisement.

La vie s'organise autour des animaux 

Le matin Maurice va ramasser les oeufs, Nathalie chaque jour se charge de donner les épluchures aux lapins et les résidents qui le souhaitent veillent sur les petits pensionnaires.

C'est magnifique nous avons 8 naissances de petits rongeurs, des octodons c'est beau il va falloir qu'on leur donne des petits noms.

- Monique - résidente agée de 80 ans.

L'opération est soutenue par l'ensemble du personnel. Les animaux destinés à être mis en contact avec les personnes âgées en maison de retraite font l'objet de contrôles vétérinaires réguliers, pour s'assurer de leur bonne santé. Le personnel nettoye les fientes des poules, les lapins sont propres, et les tourterelles sont en volière et les résidents peuvent prendre des animaux sur leurs genoux ou les poser sur leur lit.
L'objectif est d'apporter un moment de bien-être psychologique et émotionnel aux personnes âgées et à voir les sourires sur les visages, la mission est accomplie. D'autres établissements sont interressés par cette aventure notamment dans la Vienne.



 

Sur le même sujet

Sortie du livre sur l'affaire Lambert : le docteur Eric Kariger invité du 12/13

Les + Lus