Cet article date de plus de 4 ans

Pont-à-Mousson : Nettoyage d'été au Grand Bleu

En raison d'une prolifération d'algues toxiques, le site du Grand Bleu est fermé à la baignade depuis le 27 juillet dernier. Voici le traitement mis en oeuvre contre les bactéries qu'elles entrainent avec elle.
On dénombre près de 109 000 bactéries par millilitres dans le Grand Bleu à Pont-à-Mousson d'après les dernières analyses des eaux.
On dénombre près de 109 000 bactéries par millilitres dans le Grand Bleu à Pont-à-Mousson d'après les dernières analyses des eaux. © France 3 Lorraine
Non conforme ! 

L'analyse des eaux du site du Grand Bleu à Pont-à-Mousson (54) a révélé jeudi 27 juillet une surabondance d'algues toxiques. Elles se sont emparées du site de baignade mussipontain avec leurs alliées, les cyanobactéries.

Ces individus sont connus pour attaquer la peau, les sytèmes digestifs et nerveux. C'est pourquoi la mairie de Pont-à-Mousson est dans l'obligation de fermer le Grand Bleu jusqu'à nouvel ordre.

Un traitement des eaux expérimental

En attendant, les services municipaux ont mis les bouchées doubles pour nettoyer tout ce site infesté. Ils sont entourés d'un laboratoire de biotechnologies mosellan qui expérimente un produit afin de réduire ces intrus. 

En effet, on compte actuellement près de 109 000 bactéries par millilitre d'eau au Grand Bleu. Ce sont 9000 individus excédentaires comparés au seuil maximum autorisé par les autorités sanitaires. 

C'est un traitement naturel qui est issu directement des plantes. [..] On a isolé la substance efficace que l'on a ajouté à notre produit destiné à être épandu dans les eaux.

explique François Pihan, employé de Biocaptech.

Ces bactéries pullulent dès que le temps est favorable pour les baignades et autres loisirs nautiques. Parallèlement à cette démarche, la mairie a également sollicité l'extraction des algues, qui se fait mécaniquement. 

Elle espère ouvrir de nouveau la baignade dès samedi.


Plus d'informations dans notre reportage : 

durée de la vidéo: 01 min 30
Traitement des eaux pour le Grand Bleu


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société technologies sorties et loisirs innovation