• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Porte des Romains à Strasbourg : découverte de la stèle d'un cavalier de la IIè Légion

La stèle découverte par les archéologues / © France 3 Alsace
La stèle découverte par les archéologues / © France 3 Alsace

Jeudi, les archéologues ont mis au jour une nouvelle stèle funéraire en grès, parfaitement conservée, sur le chantier de la route des Romains à Strasbourg. Un ultime trésor pour cette équipe qui a fouillé inlassablement le site de 7 500 m2 depuis près d'un an.

Par Danièle Léonard

Le chantier (qui s'achève vendredi et qu'ont suivi de près les habitants de Koenigshoffen) a livré de nombreuses traces d'un quartier d'habitation et d'espaces funéraires, datant du 1er au 3è siècle avant Jésus-Christ. 

Les pièces les plus remarquables seront exposées au musée archéologique de Strasbourg. Ce musée, l'un des plus riches de France dans le domaine des Antiquités nationales, permet de découvrir Strasbourg et l'Alsace à l'époque romaine : le camp légionnaire d'Argentorate (le nom romain de la ville), un exceptionnel ensemble de sépultures religieuses et funéraires régionales, les innombrables objets de la vie quotidienne des Gallo-Romains, ainsi qu'un prestigieux ensemble de verreries antiques. 

L’Alsace a été intégrée à l’Empire romain durant plus de cinq siècles. Strasbourg-Argentorate était le siège de l'autorité militaire et la plaque-tournante de l'administration impériale, ainsi que la base de ravitaillement principale pour les camps romains installés en Germanie.
Les fouilles à Koenigshoffen
Reportage de Karine Gélébart, Cathy Huber et Michel Kelhetter - Interview : Pascal Flotté, responsable scientifique de la fouille de la Porte des Romains





Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus