Ouverture des magasins à Strasbourg dimanche 15 janvier : oui ou non?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Pouchin .

Le Tribunal administratif décidera demain si les magasins pourront bien ouvrir leurs portes ce dimanche 15 janvier à Strasbourg. La CGT et la CFTC ont déposé un recours contre la dérogation préfectorale accordée aux commerçants.

« Nous ne pensons pas qu’en ouvrant un dimanche de plus en janvier, cela compensera les pertes de chiffres d’affaires”. Dans un communiqué de presse commun, la CFDT et la CGT annoncent un recours contre l’ouverture des magasins le dimanche 15 janvier, accordée par le préfet du Bas-Rhin, à la demande des Vitrines de Strasbourg.



“Risque de prolifération”



L’association des commerçants justifie cette requette pour compenser les pertes dues, selon elle, aux mesures de sécurité drastiques de sécurité pendant le marché de Noël. Les deux organisations syndicales se disent convaincues que “la baisse du chiffre d’affaire est essentiellement liée à la conjoncture économique et non au dispositif de sécurité”.



Les commerces strasbourgeois pourront-ils ouvrir ce dimanche ? Deux syndicats ont déposé un recours contre le feu vert de la Préfecture ©France 3




Elles rajoutent que des efforts ont été déjà consentis les dimanche 1 er janvier et 18 décembre avec notamment des plages horaires élargies. Les syndicats CFTC et CGT soulignent “une vive inquiétude quant au risque de prolifération des ouvertures des commerces les dimanches” avant de réaffirmer leur “attachement fort au principe fondamental et intangible du repos dominical et des jours fériés qui appartient autant au droit local qu’au droit français”



Préavis de grève



En plus du recours, la CGT du commerce et Services du Bas-Rhin a déposé un préavis de grève « pour permettre aux salariés qui ne voudraient pas travailler alors que l’employeur les forcerait à être volontaire ce jour » avec rassemblement à 11 heures, place Kléber, dimanche 15 janvier.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité