REPLAY - Municipales 2020 à Ostwald : les 4 points à retenir du débat du second tour

Les habitants d'Ostwald sont appelés à voter le 28 juin pour le second tour des élections municipales. Trois listes s'affrontent dont celle du maire sortant Jean-Marie Beutel qui brigue un 5e mandat. Voici ce qu'il faut retenir du débat organisé par France 3 Alsace ce mardi 16 juin.

Le 2nd tour des élections municipales pourrait réserver quelques surprises à Ostwald.
Le 2nd tour des élections municipales pourrait réserver quelques surprises à Ostwald. © France Télévisions

Durant la campagne pour le second tour des élections municipales qui se tiendra le dimanche 28 juin, France 3 Alsace vous propose 9 débats pour 9 villes de la région. Ce mardi 16 juin, c'est au tour d'Ostwald. La commune bas-rhinoise où se joue un scénario digne d'un roman de politique fiction. Entre trahisons et rebondissements.

En lice, le maire sortant Jean-Marie Beutel, sans étiquette mais de sensibilité PS, qui brigue un 5e mandat. Arrivé en tête au premier tour avec 29,1% des voix, il se retrouve aujourd'hui en position délicate face à son ancienne adjointe qui s'est alliée à son opposant historique. Des opposants qui ne cessent de reprocher au maire sortant l’urbanisation à outrance de la commune. Que faut-il retenir du débat qui a réuni les trois candidats sur France 3 Alsace ?

 

Les résultats du premier tour

Le 15 mars dernier, en pleine crise du coronavirus, 36% seulement des électeurs d'Ostwald se sont déplacés dans les isoloirs (contre 57, 92% pour 1er tour en 2014). Une désaffection des urnes observée partout ailleurs. Les 4 listes en présence obtiennent toutes plus de 10%. C'est donc une quadrangulaire qui se prépare pour le second tour. Le maire sortant est en tête. Jean-Marie Beutel (soutenu par le PS) obtient 29,1% des voix. Suivi de très près par son ancienne adjointe Fabienne Baas (DVG) à 27,5%. L'opposant historique (DVD) du maire Beutel, Vincent Florange, est à 23,3% et Claude Steinlé (DVD) ferme la marche avec 20,1%.

Le taux de participation au premier tour est de 36% à Ostwald le 15 mars dernier.
Le taux de participation au premier tour est de 36% à Ostwald le 15 mars dernier. © Manuel Ruch / France Télévisions

 

L'alliance qui crée la surprise

Mais au début du mois de juin, surprise ! Deux candidats, pourtant opposés au sein du conseil municipal, s'allient. Les listes de l'ex-adjointe au maire sortant en charge de l'environnement, Fabienne Baas et de l'opposant historique Vincent Florange fusionnent. Mathématiquement, si l'on additionne les résultats respectifs des deux listes, Fabienne Baas obtiendrait 50,1% des suffrages. Une fusion inattendue que la candidate DVG justifie : « nous avions des programmes proches avec M. Florange. Et durant nos mandats au conseil municipal nous avons travaillé ensemble, majorité et opposition, de manière constructive ». Ce qui fait bien sourire Jean-Marie Beutel. Claude Steinlé (DVD) arrivé en 4e position au 1er tour est plus qu’agacé « vous avez été pendant 12 ans l’adjointe au maire de M. Beutel, 12 ans que vous cautionnez l’action politique du maire sortant. Il faut maintenant que ça s’arrête. Il faut un changement de gouvernance ».

Pour revoir le débat organisé par France 3 Alsace ce mardi 16 juin et qui a réuni les 3 candidats à la mairie de Ostwald

Le maire sortant brigue un 5e mandat, le mandat de trop ?

S’il est élu, Jean-Marie Beutel en serait à son cinquième mandat soit plus de 25 ans à la tête d'Ostwald. Si pour ses opposants, Fabienne Baas et Claude Steinlé, il s’agit du mandat de trop, le maire sortant dit avoir "pris le temps de réfléchir. Mais j’estime qu’il reste encore trop de dossiers sur la table". Motivé, selon ses dires par le besoin de faire avancer certaines questions comme "l’identité de la commune, le développement de cette dernière et la protection de l’environnement."

 

A qui profite la crise du covid?

Fabienne Baas affirme avoir mis sa campagne entre parenthèses durant la crise sanitaire. Comme tout un chacun "nous nous sommes organisés avec ma famille, mes voisins pour maintenir un lien social durant la période de confinement." Le maire Beutel, toujours en exercice " s’est attelé à la tâche. Il a fallu organiser les commandes de masques pour le personnel soignant, les cabinets d’infirmiers dans un premier temps, puis des habitants". Ses deux opposants lui reprochent d’avoir manqué de transparence et de communication durant cette période. Pour Claude Steinlé, le maire sortant a même profité de la situation pour poursuivre sa campagne "vous avez distribué des masques avec votre équipe, fait du porte à porte". Ce que le candidat Beutel ne dément pas.

La guerre semble ouverte entre le maire sortant et son ex-adjointe.
La guerre semble ouverte entre le maire sortant et son ex-adjointe. © France Télévisions

 

L’urbanisation à outrance au cœur du débat

C’est un sujet qui revient sans cesse durant le débat. L’urbanisation d’Ostwald où les constructions se multiplient depuis l’arrivée du tram B en 2008. "Les Rives du Bohrie" par exemple ont déjà apporté plus de 1.500 logements en quelques années. Ou encore "L’Ile des pêcheurs" qui regroupe 156 appartements. Les opposants reprochent au maire sortant une bétonisation à outrance et surtout un manque d’accompagnement de l’urbanisation. "Il n’y a rien. Pas d'infrastructures, d'écoles, de gymnase, de commerces. On construit à la va-vite sans prévoir des installations pour ces milliers d’habitants", s’emporte Claude Steinlé. Ostwald et ses nouveaux quartiers seraient des cité-dortoir. Et d’ajouter "c’est l’hôtel de l’Eurométropole de Strasbourg. On vient y dormir mais pas y vivre."

Les Rives du Bohrie, un quartier au coeur des débats à Ostwald
Les Rives du Bohrie, un quartier au coeur des débats à Ostwald © France Télévisions

Pour Fabienne Baas, lorsque le PLU a été signé en 2009, et qu’elle a signé, "le projet prévoyait 950 logements. Et la création d’un éco-quartier". Aujourd’hui, l’ex-adjointe au maire en charge de l’environnement souhaite "mettre un stop à l’urbanisation". Un souhait qui fait réagir Claude Steinlé "mais pourquoi vous ne l’avez pas fait avant ? Quand vous étiez dans la majorité municipale ? ". Et au maire Jean-Marie Beutel d’ajouter " nous avons créé un groupe de discussion. Vous étiez le lien entre la mairie et les représentants du quartier des Rives de Bohrie. Vous n’avez rien fait remonter".

Le point noir à Ostwald? La bétonisation de la commune.
Le point noir à Ostwald? La bétonisation de la commune. © France Télévisions

La guerre semble donc ouverte entre le maire sortant, Jean-Marie Beutel et son ex-adjointe. Fabienne Bass qui mathématiquement se retrouve favorite pour le second tour le 28 juin prochain. L’outsider Claude Steinlé compte sur la participation pour venir jouer les trouble-fête. Au premier tour, en pleine crise du covid19, seul 36% des électeurs ostwaldois se sont déplacés. La participation pourrait donc changer la donne.

 

Ostwald en quelques chiffres


En périphérie de Strasbourg, la commune compte 12.714 habitants. Le taux de pauvreté y est de 16% contre 13,1% pour la moyenne départementale. Le revenu médian s'élève à plus de 20.600 euros. 

Ostwald compte 12.714 habitants. Le taux de pauvreté y est de 16%.
Ostwald compte 12.714 habitants. Le taux de pauvreté y est de 16%. © Manuel Ruch / France Télévisions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections télévision économie médias