• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Reprise ou liquidation de Sevenday : décision reportée au 3 novembre

L’entreprise Sevenday a été créée en 1992
L’entreprise Sevenday a été créée en 1992

Le tribunal de grande instance de Colmar ne s'est finalement pas prononcé sur l'avenir de l'entreprise Sevendays à Soultz, qui produit des céréales de petit déjeuner pour des marques de distributeurs. Deux repreneurs sont toujours sur les rangs.

Par

40 à 50 salariés pourraient perdre leur emploi. Sevenday SAS avait été déclarée en cessation de paiement le 11 juin avant d' être placée en redressement judiciaire le 16 juin. Deux repreneurs sont toujours sur les rangs : Le Moulin des Moines, basé dans le Bas-Rhin et la société bourguignonne Nimbus, mais le risque d'une liquidation pure et simple de l'entreprise est également encore possible. Le tribunal n'avait pas jugé les offres suffisamment intéressante au niveau du rachat des stocks, selon la CFDT. Une prochaine audience est prévue le 3 novembre.

Sevenday : le tribunal de Colmar doit choisir un repreneur
Le sort de l'usine Sevenday de Soult, qui fabrique des céréales pour le petit déjeuner est en train de se jouer en ce moment même au tribunal de commerce de Colmar. Basée à Soultz, l'entreprise emploie 120 personnes attend la désignation de son repreneur.

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus