Un Alsacien parcourt 800 kilomètres à vélo et collecte 10.000 euros, suite à un appel aux dons pour un enfant malade

Gros succès pour l’Alsacien qui a pédalé sur 800 km, entre Meistratzheim dans le Bas-Rhin et Collobrières dans le Var, pour répondre à l’appel aux dons lancé par les parents d’un enfant atteint d’une maladie génétique rare. Il leur a remis sa collecte ce samedi soir.

Remise des dons collectés par Emmanuel grâce à son périple de 800 km à vélo entre l'Alsace et le Var.
Remise des dons collectés par Emmanuel grâce à son périple de 800 km à vélo entre l'Alsace et le Var. © Marie Ledermann (Meistratzheim)

Emmanuel Holtz a réussi son pari. Il voulait relier son village de Meistratzheim en Alsace à Collobrières dans le Var, soit 800 km pour soutenir l'appel aux dons d'un couple, destiné à leur petit garçon atteint d'une maladie génétique rare. "Je pensais récolter deux euros par kilomètre parcouru, et en fait les dons ont commencé à affluer de toute la France après publication d'une petite pub sur les réseaux sociaux et des articles et reportages dans la presse." Ce samedi 29 mai, Emmanuel a remis tous les dons de sa collecte aux parents, soit 10.482 euros et 5 centimes.

 

"C’est aujourd’hui une grande fierté, au départ je n’avais aucune notion de ce que ça représenterait comme effort."

Emmanuel Holtz après 800 km à vélo sans assistance, pour collecter des dons

 

Emmanuel Holtz est rentré de son périple de 800 kilomètres à vélo, ce jeudi 27 mai, mais en réalité il n'en revient toujours pas. "Je n'aurai jamais pensé pouvoir collecter autant d'argent. Les gens sont extraordinaires. Depuis toute la France, des anonymes et des entreprises envoient des dons pour soutenir le combat contre la maladie que mènent Nathan et ses parents."

Le vent, la pluie, les orages, le froid ont accompagné le cycliste à vélo (pas électrique : standard) sur tout le chemin. "C’était compliqué" reconnait Emmanuel, "mais je me suis toujours rattaché à Nathan et à ses parents et tous les gens et partenaires, aux nombreux anonymes qui me suivaient et me soutenaient sur les réseaux sociaux." Il avait prévu de parcourir les sept étapes entre Meistratzheim et Collobrières sans idée de performance, il voulait simplement aller jusqu'au bout. Et il l'a fait. Assis sur sa selle de vélo pendant environ 55 heures, durant sept jours, dans des conditions météo difficiles. 

Parfois des cyclistes amateurs ont accompagnés Emmanuel sur un bout de chemin.
Parfois des cyclistes amateurs ont accompagnés Emmanuel sur un bout de chemin. © Claude Taz (Collobrière)

 

La totalité des dons reversée ce samedi soir 29 mai

Emmanuel Holtz a eu besoin de matériel, d'équipement et d'hébergement pour ce long trajet, mais il a tenu à tout financer lui-même. "J'ai été accueilli par des gens d’une gentillesse inimaginable. Dans tous les hébergements où j'étais, en Suisse, en Isère, dans les Alpes de Haute-Provence, partout, les gens voulaient me rembourser la nuit que j'avais payée, ce que j'ai refusé et donc ils ont tout reversé dans la cagnotte pour Nathan." Le cycliste engagé dans cette cause, ne connaissait rien à la maladie avant l'appel des parents. "L’idée d’un tel parcours me trottait en tête depuis un bout de temps, le message de ces parents m’a touché, j’ai laissé mes coordonnées et voilà." Aucun orgueil dans son bilan : "Personnellement, j’avais besoin d’un grand défi dans ma vie. J’ai rien fait d’autre que pédaler, c’est clairement grâce à tous ceux qui se intéressés à ma démarche, que cette collecte a pu se faire."

 

 

"Nous ne remercierons jamais assez Manu pour tout ce qu'il a entrepris pour Nathan. Aucun mot ne sera assez fort pour lui témoigner notre gratitude. Maintenant il fait partie de notre famille."

-Madeline Schneider, Maman de Nathan

 

Grande émotion et beaucoup de reconnaissance 

La maman et le papa de Nathan sont extrêmement sensibles à la générosité témoignée à leur enfant et à eux-mêmes. "D'abord nous avons déjà été très touchés de revoir Manu, après son périple de 800 kilomètres." explique Madeline, la maman de Nathan. "Quelque chose de très fort s'est tissé entre nos deux familles. Et quand nous avons vu la somme que Manu a récoltée pour Nathan, nous avons été très émus et sans voix devant un tel élan de générosité des gens. C'est une somme énorme qui va aider Nathan à progresser. Mes larmes ont coulées toutes seules. Aider notre enfant est la plus belle chose que les gens puissent faire pour nous."

Cette collecte a permis, grâce à l'engagement et à la persévérance d'un homme, épaulé par des soutiens et nombreux donateurs de toute la France, d'atteindre la somme conséquence de près de 10.500 euros. Elle a été remise sous forme d'un grand chèque symbolique aux parents, en présence de quelques partenaires, ce samedi soir, 29 mai.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société solidarité vélo