• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Un jeûne pour penser au climat

© J. Gosset
© J. Gosset

L'UEPAL, l'union des églises protestantes d'Alsace-Moselle, propose un jeûne pour le climat chaque premier jour du mois depuis avril. Plusieurs paroisses se mobilisent afin de sensibiliser sur l'avenir de la planète avant la grande rencontre de la COP 21.

Par

Qu’est-ce que c’est ?

Cette initiative interreligieuse et internationale qui existe dans plus de 90 pays a démarré à Varsovie en 2013. Il s’agit d’un jeûne de solidarité avec les personnes vulnérables aux conséquences climatiques, en particulier les populations les plus pauvres. Il s’agit aussi d’un jeûne d’interpellation et de plaidoyer auprès des gouvernements afin qu’ils aboutissent, à Paris, lors de la COP 21, à l’adoption d’un traité à la hauteur des enjeux. La forme de ce jeûne est ouverte : 24 heures, un seul repas, un repas maigre, juste un bouillon ou un jus de fruit, un jeûne carbone (déplacement en vélo ou à pied ce jour-là…)

Un jeûne pour le climat
Le reportage de M. Heidmann - J. Gosset - M. Fiorot. Interviews : Charlotte Muller, étudiante - Evolène Stussi, étudiante - Olivier Reigen Wang-Genh, président de l'Union bouddhiste de France - Christian Albecker, président de l'UEPAL Union des églises protestantes d'alsace et de Lorraine

Le pèlerinage pour le climat

Sous l’impulsion du Conseil oecuménique des Églises (COE), qui parle de « pèlerinage pour la justice et la paix », une plateforme d’Églises et d’organisations religieuses protestantes et catholiques organise une marche pour arriver à Paris au début de la COP 21. Les Allemands partiront de Flensburg, à la frontière danoise, le 13 septembre. Ils arriveront à Metz le 15 novembre, pour repartir vers Paris le 16 novembre. L’UEPAL portera les segments Thionville-Metz, Forbach-Metz et Strasbourg-Metz. Elle va encourager ses membres à marcher une journée ou plus et les paroisses qui se trouvent sur le parcours à accueillir et héberger les pèlerins. L’objectif est de se retrouver à Metz le dimanche 15 novembre pour une journée de repos, de célébration et d’ateliers autour de la thématique du climat. (source communiqué UEPAL)

Les enjeux de la COP21

La France présidera la vingt-et-unième Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21/CMP21), qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre. C’est une échéance cruciale, puisqu’elle doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays. Cet accord devra être universel et durable. Il devra donner les signaux économiques et politiques, pour que le modèle de développement économique s’engage sur une nouvelle trajectoire, qui doit mener à la neutralité carbone ainsi qu’au respect de l’objectif des 2°C (c’est-à-dire le maintien du réchauffement global des températures sous la barre des +2°C).
 
L’objectif est de bâtir une « Alliance de Paris pour le Climat », qui permette de contenir l’élévation de la température moyenne de la planète en dessous de 1,5 °C ou 2°C par rapport aux niveaux préindustriels et d’adapter nos sociétés aux dérèglements existants.

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus