Vague de froid en Alsace : le plan hivernal est renforcé

Face à la vague de froid qui sévit cette semaine en Alsace, les préfectures du  Haut-Rhin et du Bas-Rhin ont décidé de renforcer leur dispositif hivernal pour les sans-abris et les personnes les plus en difficulté. Maraudes intensifiées et places d'hébergements d'urgence supplémentaires, notamment.

Le froid s'installe et s'intensifie un peu partout en France et en Alsace en particulier. Le thermomètre est descendu jusqu'à moins 4 degrés à Strasbourg, moins 5 à Mulhouse, ces derniers jours et les prévisions de Météo France ne laissent pas entrevoir de notables améliorations pour la semaine à venir. Face à cette vague de froid, les préfectures du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ont déclenché le renforcement de leurs mesures hivernales à destination des sans-abris et de toutes autres personnes en situation de détresse. 

Niveau 2 déclenché par la préfecture du Bas-Rhin

La préfecture du Bas-Rhin a décidé de passer au niveau 2 du plan hivernal. Les mesures prises le 9 janvier s'ajoutent ainsi au dispositif du niveau 1 activé depuis le 1er novembre (189 places d’hébergement d’urgence supplémentaires sur les 5.086 places existantes, dont 2 412 en hôtel). Elle comprennent :

  • une extension des horaires des équipes de maraudes tournant tous les soirs de la semaine durant la période hivernale ;
  • une attention renforcée des accueils de jour pour le repérage des publics les plus en difficulté ;
  • l'ouverture supplémentaire de lieux chauffés.

 

 

Plan grand froid dans le Haut-Rhin

La préfecture du Haut-Rhin a déclenché son plan grand froid le vendredi 8 janvier. Le plan prévoit, en complément des 209 places d’hébergement déjà mobilisées dans le cadre du plan d’urgence hivernal :

  • une intensification de l’intervention des maraudes sur Colmar et Mulhouse assurées par la Croix-Rouge-Française et l’Ordre de Malte ;
  • la possibilité, en cas de besoins, de prises en charges supplémentaires en structures d’hébergement d’urgence et à l’hôtel pour les personnes en situation de vulnérabilité sollicitant le 115 ;
  • des amplitudes horaires élargies des accueils de jour. L’accueil de jour de l’association SURSO sur Mulhouse est ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00. Sur Colmar, l’accueil de jour de l’association ESPOIR est ouvert en semaine de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

 

Numéros d'urgence

Les deux préfectures rappellent les numéros importants à contacter pour les personnes confrontées à des situations de détresse : le 115 pour le service d'appel d'urgence gratuit, le 17 pour la police et gendarmerie, le 18 pour les pompiers et le 15 pour le SAMU.
 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité