• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Victoire de Loeb et Lopez au Castellet dimanche

photo : Maxppp
photo : Maxppp

L'Alsacien courrait sur le circuit du Castellet dans le Var pour le championnat du monde des voitures de tourisme. Loeb a remporté la 1ère course, et ce devant ses coéquipiers. L'Argentin José Maria Lopez, toujours chez Citroën, s'est imposé. Loeb a été contraint à l'abandon après un accident. (AFP)

Par PhD

La Course 1 a été très disputée, car Loeb, parti en pole position pour la première fois de sa carrière en WTCC, n'a pas raté l'occasion de remporter sa 3e victoire de la saison. Le nonuple champion du monde des rallyes a pris un très bon départ, sous la pression de Muller, placé à côté de lui sur la première ligne, et il a été obligé de lui "fermer la porte", a-t-il avoué après l'arrivée. Loeb a ensuite profité du duel, derrière lui, entre Muller, quatre fois sacré en WTCC, et "Pechito" Lopez, champion du monde en titre, pour creuser l'écart en tête et terminer avec six secondes d'avance sur l'autre Alsacien. Le Chinois Ma Qing Hua, 4e dans sa Citroën C-Elysée préparée par le Sébastien Loeb Racing, a complété la démonstration française.

Dans la Course 2, avec grille inversée pour les dix premiers des qualifications, "Pechito" Lopez a fait une belle remontée entamée par un dépassement musclé sur le Portugais Tiago Monteiro (Honda) et conclue par sa 5e victoire de la saison. Lopez a aussi profité de la pénalité infligée au Marocain Mehdi Bennani, (Citroën), en pole position mais qui a anticipé le départ et a dû faire un passage par les stands ("drive-through"). Derrière Lopez et Michelisz, dans sa Honda Civic privée, un autre pilote Citroën, Ma Qing Hua a complété le podium de cette Course 2, devant Muller, bien content de limiter les dégâts en prenant les points de la 4e place. Quant à Loeb, vainqueur un peu plus tôt de la Course 1, il avait dû abandonner après avoir violemment heurté les piles de pneus dans une chicane du circuit varois.

Au classement pilotes du WTCC 2015, alors que le cap de la mi-saison a été franchi, la situation s'est bien décantée au Castellet. Plus que jamais candidat à sa succession, Lopez a marqué 43 points dans le Var, et a donc renforcé sa place de leader, car Muller n'en a marqué que 34 et Loeb 30. Côté écuries, Citroën Racing a gagné 12 courses sur 14: Lopez 5, Muller 4, Loeb 3.

Classement du WTCC après 8 étapes (14 courses):
1. José Maria Lopez (ARG/Citroën C-Elysée) 282 pts
2. Yvan Muller (FRA/Citroën C-Elysée) 243
3. Sébastien Loeb (FRA/Citroën C-Elysée) 208

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus