Vosges et Moselle : 54 armes, des munitions et des explosifs saisis au domicile de collectionneurs

Publié le Mis à jour le

Jackpot pour les douaniers de Lorraine qui ont, à trois jours d'intervalle, saisis de nombreuses armes et des explosifs chez deux collectionneurs, dans les Vosges et en Moselle. Les parquets d'Epinal et Sarreguemines ont été saisis.

Les douaniers de Lorraine ont réalisé deux importantes saisies d'armes à trois jours d'intervalles, les 23 et 26 janvier 2018.



Collection sans autorisation



Mardi 23 janvier 2018, les agents des douanes de la direction de Nancy, ont interpellé à son domicile un collectionneur d'armes vosgien.



Dans une armoire, les douaniers ont découvert trente armes (carabines, fusils, pistolets et revolvers), 18 chargeurs, des parties d'armes et 94 cartouches.

Aucune de ces armes n'avaient été autorisée ou déclarée auprès des services préfectoraux.



Le TGI d’Epinal a été chargé de l'affaire.



Survivaliste ou collectionneur ?

La seconde saisie a été réalisée, lundi 26 janvier, par les agents de la brigade des douanes de Saint-Avold.



Ils effectuaient un contrôle au centre postal de Faulquemont (Moselle) et y ont découvert , dans un colis expédié d'Allemagne, "un boîtier de culasse de carabine sans aucun document justificatif."



Au domicile du destinataire du colis, ils ont découvrent 24 armes (fusils d'assaut, fusils, pistolets, revolvers), 1 grenade MK2, 5 kg de poudre grise, 37.000 cartouches de différents calibres et 30.000 douilles et ogives.



Le montant des armes et des munitions est estimé à plus de 100.000 euros.

L'individu serait lié à la mouvance survivaliste,

selon les douaniers.



L'enquête a été confiée au Parquet de Sarreguemines.





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité