Châtel-sur-Moselle : la forteresse vise le cap des 35.000 visiteurs

En 2022, l’Association du Vieux Châtel fêtera ses cinquante ans. Entourés de bénévoles, Chantal et Jacques Debry ont dégagé le château et la forteresse des comtes de Vaudémont. Aujourd’hui, le site projette de tripler le nombre des visiteurs sur dix ans.

Le site de la forteresse de Châtel-sur-Moselle, dans les Vosges.
Le site de la forteresse de Châtel-sur-Moselle, dans les Vosges. © Thierry Pernin. France Télévisions
Depuis janvier 2020, la Communauté d'agglomération d'Épinal, qui est propriétaire de la forteresse de Châtel-sur-Moselle, a demandé à l’Association du Vieux Châtel d'imaginer un plan de développement décennal des projets d'animation. De 10.000 visiteurs par an, l’Association vise les 35.000. Ce plan de développement est en cours de validation.

Dégager le château de sa gangue.

Gilles Debry, président de l’Association du Vieux Châtel

La forteresse de Châtel-sur-Moselle mise au jour.
La forteresse de Châtel-sur-Moselle mise au jour. © Thierry Pernin. France Télévisions
Pendant de nombreuses années, entourés de bénévoles, Chantal et Jacques Debry ont dirigé des travaux qui ont consisté à dégager le château de sa gangue, creuser les fossés, dégager la muraille... L’Association du Vieux Châtel a stagné sur le plan culturel. Des animations ont eu lieu, mais toujours un peu les mêmes.

"Cette année, on a travaillé pour faire un plan qui prenne en compte des projets d’animation", nous confie Gilles Debry, président et fils des créateurs de l’Association du Vieux Châtel. "Que ce soient des stages, des ateliers, de l’animation culturelle, de la réception d’événements sur le site, de façon à l’animer."
Le président de l’Association du Vieux Châtel, Gilles Debry, dans la tour du boulevard.
Le président de l’Association du Vieux Châtel, Gilles Debry, dans la tour du boulevard. © Thierry Pernin. France Télévisions
Ce plan décennal a recensé vingt-cinq projets existants à  redynamiser et dix-neuf nouveaux à mettre en place dans cinq à six ans, de façon à ce que la forteresse en bénéficie en 2030.

Un théâtre pour enfants et une animation autour du jardin médiéval vont être dévoilés dès l’année prochaine. D’autres projets emblématiques comme des sons et lumières et des manifestations grand spectacle sont envisagés.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture société