Deux jeunes femmes assassinées en 1983 : le “cold case” d'Epinal

Trois jeunes femmes retrouvées mortes dans la région d'Epinal. / © Christophe d’Amiens d’Hébécourt
Trois jeunes femmes retrouvées mortes dans la région d'Epinal. / © Christophe d’Amiens d’Hébécourt

Crimes à l'Est revient sur l'affaire des disparues d'Epinal. 7 octobre 1983, le corps de Marie-Christine Amet, 19 ans, est retrouvé dans le canal de l'Est, à Thaon-les-Vosges. Cinq jours plus tard, une autre femme est retrouvée morte. Elle avait disparu pendant la même fête foraine à Epinal. 

Par Matthieu Mercier


Epinal, octobre 1983, la "St Maurice", cette fête foraine où l'on aime se retrouver dans la capitale des Vosges, va devenir le terrain d'une enquête judiciaire pour le meurtre de deux jeunes femmes d'à peine 20 ans. 

Dénudées, frappées et étranglées


En quinze jours d'intervalle,  Marie-Christine Amet et Emmanuelle Lauber ont disparu au même endroit. Assassinées. Les témoins les ont aperçu vers minuit dans ce lieu prisé de la jeunesse spinalienne. Puis le corps des jeunes femmes sera retrouvé les 7 et 8 octobre dans le canal de l'Est à Thaon les Vosges. Dénudées, frappées, étranglées. Un scénario macabre se dessine.

Stupeur dans le secteur. Toutes les pistes sont ouvertes. mais les enquêteurs n'ont qu'un seul suspect plausible, un boxeur, dont la culpabilité ne sera jamais prouvée. Il sera condamné plus tard pour proxénétisme, à quatre ans de prison. 

Le mystère total


Un 3e crime survient dans le secteur deux mois plus tard, en décembre 1983. Une employée de banque est tuée chez elle. Le scénario diffère, mais il réveille les investigations. Une carte bleue a été volée. Une vidéo d'un client en train de retirer de l'argent est attire les enquêteurs. Mais le visage n'est pas filmé. Peine perdue.

Les souvenirs remontent. En 1978, une autre femme Eveleyne Rivat avait été retrouvée morte dans une forêt proche d'Epinal. Pas de coupable... Le juge de l'époque fait chou blanc. Le mystère demeure. Et les soupçons sont nombreux. 

L'affaire Grégory survenues quelques mois plus tard a totalement éclipés cette affaire des "disparues d'Epinal". 

Reportage : Jean-Philippe Tranvouez
Intervenant : Bruno Théveny, écrivain
Documentaliste : Nabil Lamda

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus