Santé : 50 nouveaux postes à pourvoir au Nouvel hôpital d’Épinal

Le déménagement dans le nouvel hôpital d’Épinal (NHE), construit en face du centre hospitalier Émile-Durkheim, est prévu à partir de janvier 2021. Cinquante nouveaux postes vont être créés dans cet hôpital qui se veut "plus humain" pour le personnel et les patients.

Le directeur du centre hospitalier d’Épinal, Dominique Cheveau, a annoncé que le déménagement dans le nouvel hôpital débuterait en janvier 2021, à l’exception du service de radiothérapie. Le transfert du premier patient vers le NHE aura lieu quant à lui le 18 janvier 2020. Un hôpital présenté comme "plus humain" pour le personnel et les patients et qui souhaite recruter cinquante nouveaux salariés. De nouveaux dispositifs sont mis en place "pour alléger le travail des soignants et remettre le patient au coeur du processus médical".
 

Cela n’a plus rien à voir avec l’ancien hôpital, on est rentrés dans le XXIème siècle alors qu’on était encore dans le XXème siècle !

Dominique Cheveau, Directeur Général du centre hospitalier Émile-Durkheim et de Remiremont.

 
 
"Ce nouvel hôpital bénéficie d’une très grande qualité hôtelière, des chambres individuelles avec des salles de bain. On retrouve aussi un bloc opératoire aux dernières normes technologiques et un potentiel de réanimation de 18 lits. Cela n’a plus rien à voir avec l’ancien hôpital, on est rentrés dans le XXIème siècle alors qu’on était encore dans le XXème siècle !", argumente Dominique Cheveau, Directeur Général du centre hospitalier Émile-Durkheim et de Remiremont.
 

Le Nouvel hôpital d’Épinal en quelques chiffres

 
  • 80 % de l’ancien matériel va être transféré dans le nouvel hôpital d’Épinal
  • La surface est doublée, soit 56.000m2
  • L’établissement est composé de 279 lits et 45 autres places sont dédiées à l’hospitalisation de jour, soit 324 lits au total
  • Plus de chambres partagées mais des chambres individuelles de 20 à 30 m2
  • Le coût total du NHE est de 150 millions d’euros
 
 

Le NHE recrute 50 nouveaux salariés


Le NHE ne recrute pas des médecins mais surtout du personnel paramédical, des aides-soignants et des infirmiers spécialisés, en anesthésie par exemple. Il y aura donc au total 1.750 salariés, contre 1.700 actuellement dans le centre hospitalier Émile-Durkheim.