• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Gérardmer: Michaël Martin prépare les prochains championnats d'Europe en Serbie, entre Vosges et Alsace

Michaël Martin, en pleine concentration, pour réussir son coup. / © Marie Hagniel - France 3 Lorraine
Michaël Martin, en pleine concentration, pour réussir son coup. / © Marie Hagniel - France 3 Lorraine

Jeudi 16 mai, à Gérardmer, nous avons rencontré Michaël Martin à l'entraînement dans la perle des Vosges. Le joueur de snooker y prépare les futurs championnats d'Europe. L'occasion de découvrir ce sport méconnu.

Par Marie Hagniel

Ce jeudi 16 mai 2019, Michaël Martin est en plein entraînement pour les Championnats d'Europe de snooker.
Nous le retrouvons dans sa salle d'exercice à Gérardmer (Vosges) afin de nous parler de son sport favori.  

C'est dans une salle située au sous-sol que le jeune homme de 29 ans nous emmène. A l'intérieur, une ambiance feutrée et des lumières tamisées recouvrent la pièce enitèrement meublée de tables recouvertes de feutre vert. Michaël se dirige vers ce qu'il appelle "son billard". Qui se trouve être une table de snooker. 

Qu'est-ce que le snooker?

Le snooker est une variante du billard. Il se joue à deux ou en équipes de deux sur une grande table mesurant 3,57m x 1,78m. Une "bille de choc" (la boule blanche) et des "billes objets"(15 boules rouges valant un point et six couleurs dont les valeurs vont de deux à sept points) sont disposées sur la table. C'est uniquement la bille blanche qui peut être frappée par le joueur avec la queue de billard pour atteindre les autres billes de couleur.
Le but est de marquer des points en propulsant les billes colorées dans l'une des six poches placées autour de la table grâce à la bille blanche. Les billes colorées ne peuvent tomber dans la poche qu'après une rouge.

L'objectif n'est pas seulement de remporter des points, mais aussi de provoquer des fautes de jeu chez l'adversaire. Par exemple, en rendant les billes objets presque inaccessibles par la présence d'une bille à ne pas toucher entre les boules à jouer et la blanche. Cela se nomme un snook. Une fois la dernière bille empochée, une bille de couleur au choix peut, pour la dernière fois, être jouée. Enfin, les six billes de couleur restantes doivent être jouées par valeur croissante. Un maximum de 147 points est possible.

Le billard français compte environ 15.000 licenciés dont environ 400 s'adonnent au snooker. C'est deux fois moins qu'il y a dix ans, faute de salles. 

Lorsque Michaël rencontre le snooker

Michaël avait 17 ans lorsque son coeur a adopté le snooker.
Dans un premier temps, cherchant à rentabiliser ses tickets sports offerts par la ville de Gérardmer (Vosges), il s'est initié au billard. Cette première expérience du contact de la canne (autre nom pour la queue) contre les billes lui a plu. Il s'est ensuite dirigé peu à vers le snooker. Et s'il continue de s'entraîner de temps à autre dans les Vosges, c'est dans le club alsacien de Schiltigheim (Bas-Rhin) qu'il est licencié.

En pleine partie, frottant la craie bleue sur sa canne pour permettre l'adhérence avec la bille blanche, il se confie.

Il y avait un billard chez ma grand-mère, mais nous y jouions plus pour nous amuser que pour le côté sportif
- Michaël Martin, joueur de snooker professionnel

Ce côté divertissant n'a pas empêché Michaël de devenir en 2018, Champion de France par équipe et Champion d'Alsace individuel en 2019. Michaël est aussi Champion d'Alsace et Champion Grand Est par équipe. Pour gagner tous ces titres, il faut de l'entraînement, beaucoup d'entraînement. A hauteur de sept à dix heures par semaine, lorsque le travail le lui permet.

Michaël et son coéquipier, une affaire qui roule

René Vaxelaire, avec qui Michaël fait équipe, est venu nous rejoindre.
La cohésion et le soutien entre les deux partenaires se fait sentir. René apporte un morceau de carton enroulé de scotch, le tend à Michaël: "c'est pour transporter la canne dans l'avion, pour ne pas qu'elle se casse dans la soute". Ce carton va être utile car bientôt les deux amis vont s'envoler pour Belgrade pour les Championnats d'Europe en équipe. 

Le snooker en photos


De son côté, René a débuté le snooker aux alentours de 18 ans. Il a tout d'abord commencé par le blackball  (Billard anglais à 8 boules)à 16 ans.
Il participait, dans les bars, aux compétitions départementales et régionales officielles de la Fédération. Par la suite, c'est lui qui a apporté le premier snooker dans le club de Gérardmer en 2007. 

Juin 2019: Championnats d'Europe par équipe

Membres de l'équipe de France, Michaël et René sont en pleine préparation pour les Championnats d'Europe de snooker.
Les deux partenaires vont essayer de tenir un rythme d'entraînement de trois séances de deux à trois heures par semaine pour être opérationnels du 2 au 9 juin prochain à Belgrade. La compétition sera retransmise en direct sur Internet. 
Il ne nous reste plus qu'à leur souhaiter bonne chance!

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus