Gérardmer : Les voyages de Miyazaki se donnent en concert au Festival du Film Fantastique

En marge du 27e Festival du Film Fantastique de Gérardmer, l'orchestre à vent et percussions de l'Ecole de musique proposait le samedi 1er février un concert autour des films d'animations du japonais Hayao Miyazaki, auteur entre autre du "Voyage de Chihiro", ou de "Princesse Mononoké". 
Les musiciens et les auditeurs réunis dans l'église Saint-Barthélémy de Géradmer autour de la musique des films de Miyazaki,
Les musiciens et les auditeurs réunis dans l'église Saint-Barthélémy de Géradmer autour de la musique des films de Miyazaki, © Hervé Marchetti / FTV
La soirée fut riche en émerveillements pour les nombreux spectateurs venus écouter l’orchestre à vents et percussions de l’Ecole de musique de Gérardmer au sein de la très belle église Saint-Barthélemy ce samedi 1er février 2020. Quoi de plus normal quand on a au programme des pièces musicales tirées de la bande-son de quatre films les plus mythiques et enchanteurs du cinéaste japonais Hayao Miyazaki
Une partition, au titre japonais.
Une partition, au titre japonais. © Hervé Marchetti / FTV

Qu’il s’agisse des marches enjouées de « Mon voisin Totoro » et de « Kiki la petite sorcière », des mouvements intenses de « Princesse Mononoké », ou des ambiances mystérieuses du « Voyage de Chihiro », il y avait de quoi régaler ses oreilles. Il faut dire que les partitions originales du compositeur Joe Hisaishi sont tout aussi inventives et féeriques que les films qu’elles illustrent. Et pour bien mettre en valeur ces œuvres exigeantes, et notamment les superbes arrangements pour orchestre à vents que l’on doit à Kazuhiro Morita et Yo Goto, il fallait un ensemble musical riche en instrumentation.

Un orchestre éphémère

Ludovic Bérard, directeur de l’école de musique de Gérardmer, est à la baguette de cet ensemble de 45 musiciens, constitué d’une majorité d’élèves de l’école, de quelques professeurs, avec un soupçon de musiciens en renfort. Un orchestre éphémère créé pour l’occasion.
Le chef Ludovic Berard dirige l'orchestre aux multiples cuivres.
Le chef Ludovic Berard dirige l'orchestre aux multiples cuivres. © Hervé Marchetti / FTV
Que l’on ne s’y trompe pas: le niveau musical est particulièrement élevé.
Tout comme l’exhaustivité des pupitres constituant l’orchestre: flutes et piccolo, clarinettes et clarinette basse, saxophones, deux hautbois, un basson, quatre cors, des trompettes et trombones, des euphoniums, deux gros tubas, des contrebasses à cordes. ajoutez à cela un pupitre de percussion particulièrement riche: marimba, vibraphone, xylophone et glockenspiel, en plus des cloches tubulaires, d’un gong, et d’autres accessoires. Autant d’instruments qui ont tous été particulièrement mis en valeur par les quatre œuvres musicales choisies. Petite cerise sur le gâteau, ce moment magique où les musiciens donnent de leur voix dans un des passages du "Voyage de Chihiro"!

Je suis assez content du résultat car le travail a été fait en quatre répétitions, après que les élèves ont étudié leurs partitions individuellement avec leurs professeurs. Et ça joue plutôt pas mal! 
Ludovic Berard, directeur de l’école de musique de Gérardmer

Le pupitre des cors, pour enchanter les âmes.
Le pupitre des cors, pour enchanter les âmes. © Hervé Marchetti / FTV
Une jeune timbalière et son collègue au marimba.
Une jeune timbalière et son collègue au marimba. © Hervé Marchetti / FTV

Standing ovation

Présenté dans le cadre du 27e Festival du Film Fantastique de Gérardmer et organisé avec le concours de la Sacem, ce concert fut une véritable réussite, à la fois artistique et publique, car l’église Saint-Barthélemy était quasiment comble, et le concert s’est achevé par une standing-ovation particulièrement méritée.
Musiciens et chef sont heureux de la réussite de ce concert.
Musiciens et chef sont heureux de la réussite de ce concert. © Hervé Marchetti / FTV
 
Le public attentif dans la belle enceinte de l'église Saint-Barthélemy de Gérardmer.
Le public attentif dans la belle enceinte de l'église Saint-Barthélemy de Gérardmer. © Hervé Marchetti / FTV

L’école de musique de Gérardmer existe depuis 1980.
Elle prône une éducation musicale basée sur l'immersion rapide des élèves en situation de concert, et monte des projets en commun avec les écoles de musique de Saint-Dié et de Remiremont

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival du film fantastique de gérardmer cinéma culture musique