VIDEO. Pourquoi il est interdit de tailler ses haies jusqu’au 15 août dans les Vosges

durée de la vidéo : 00h01mn54s
Dans les Vosges, il est interdit de tailler ses haies jusqu’au 15 août, sous peine d’une amende très salée. La mesure vise à protéger les oiseaux, en pleine période de nidification. ©Laurent Parisot et Eric Molodtzoff, France Télévisions

Dans les Vosges, il est interdit de tailler ses haies jusqu’au 15 août, sous peine d’une amende très salée. La mesure vise à protéger les oiseaux, en pleine période de nidification.

La mesure, qui entend préserver la biodiversité, n'est pas nouvelle et s'applique un peu partout en France depuis la mi-mars. Mais le département des Vosges a voulu aller plus loin qu'ailleurs, en prolongeant la durée de cette interdiction. L’arrêté, pris le 25 mai 2023, interdit à quiconque d’entretenir, tailler ou détruire des haies, jusqu’au 15 août. La législation, qui concernait habituellement les collectivités ou les agriculteurs, s’applique maintenant aussi aux particuliers qui risquent une amende de 750 euros.

C’est une période cruciale pour les oiseaux de nos campagnes et de nos jardins

Julie Deschamps, ornithologue au sein de l'association Hirrus

En 2022, l’interdiction courait jusqu’au 31 juillet. Mais le déclin de la population d’oiseaux constaté par le Muséum national d'Histoire naturelle et le CNRS a poussé la préfecture des Vosges à prolonger l’interdiction de deux semaines. "C’est une période cruciale pour les oiseaux de nos campagnes et de nos jardins. Ils commencent à se reproduire vers la mi-mars, et cette période s’étend jusqu’au début de l'été. Les oiseaux fabriquent leur nid, le couvent et élèvent leurs jeunes. Cela peut durer plus ou moins longtemps selon les espèces. Parfois, il y a même plusieurs nichées", détaille Julie Deschamps, ornithologue au sein de l'association Hirrus.

Je pense que l’information n’a pas encore circulé partout car on reçoit toujours des branches taillées

Jean-Marc Mezureux, responsable de la collecte des déchets de Mirecourt-Dompaire (Vosges)

Les employés de cette déchetterie des Voges, où passent près de 200 personnes chaque jour, vont donc devoir jouer les pédagogues. "Je pense que l’information n’a pas encore circulé partout car on reçoit toujours des branches taillées, on rappelle donc aux usagers qu’on est sous la tutelle d’un arrêté jusqu’au 15 août", explique Jean-Marc Mezureux, le responsable de la collecte des déchets de la communauté de communes Mirecourt-Dompaire (Vosges).

Les haies non taillées sont autant d’abris contre les prédateurs pour les merles, les rouges-gorges et autres fauvettes. Les hérissons et les chauves-souris s’y réfugient également. En cas de non-respect de l'arrêté, la contravention s’élève à 750 euros.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité