Vosges : vente aux enchères de l'usine Anne-de-Solène

© Le bâtiment de Anne-de-Solène est mis aux enchères publiques le mercredi 6 juin, dans le Nord à Tourcoing . Image FTV.
© Le bâtiment de Anne-de-Solène est mis aux enchères publiques le mercredi 6 juin, dans le Nord à Tourcoing . Image FTV.

Les articles de linge de maison Anne-de-Solène ne sont plus fabriqués dans les Vosges. Ainsi, le bâtiment de l'entreprise spécialisée dans le linge de maison, et à l'abandon depuis deux ans, est mis aux enchères publiques le mercredi 6 juin, dans le Nord à Tourcoing.  

Par Yves Quemener

Les articles de linge de maison Anne de Solène ne sont plus fabriqués dans les Vosges depuis deux ans. La fermeture de l'usine de Julienrupt (88) entraine la mise aux enchères du bâtiment de plus de 16.000 m². Il est mis aux enchères publiques mercredi 6 juin 2018, à Tourcoing dans le Nord. 

Une visite des locaux a déjà eu lieu mardi 22 mai dernier, et  mise à prix sera de 120.000 €.

A l'époque, la fermeture de l’usine de Julienrupt, dans les Vosges, avait entraîné le licenciement de 25 salariés.

Loïc Toulemonde, le président du groupe textile Omilis, qui avait repris le site en 2015, présentait  « un marché tendu et  une baisse de fréquentation des grands magasins ».

La prestigieuse marque est aujourd'hui confectionnée en Turquie et en Tunisie. Et imprimée en Espagne et en Italie. 

Le site de production a été créé il y a 110 ans.

Les explications de Dominique Duforest, France 3 Lorraine.

Anne-de-Solène : le bâtiment mis en vente

Sur le même sujet

Les + Lus