14 juillet : des feux d’artifices annulés à cause de la sécheresse dans l’Oise et la Somme

Alain Popot, président du comité des fêtes et Patricia Poupart, maire de Vironchaux témoignent de l'aridité des terres de la commune. / © Laurent Penichou / France 3 Picardie
Alain Popot, président du comité des fêtes et Patricia Poupart, maire de Vironchaux témoignent de l'aridité des terres de la commune. / © Laurent Penichou / France 3 Picardie

En raison de la sécheresse, plusieurs communes et comités des fêtes de Somme et de l'Oise ont décidé d’annuler ou reporter leurs feux d’artifices prévus les 13 et 14 juillet pour la fête nationale.
 

Par J.St-S

Le manque d’eau aura sonné le glas de certaines explosions colorées aussi bruyantes qu’envoûtantes prévues en ce week-end de fête nationale. Des feux d’artifices des 13 et 14 juillet de différentes communes nichées dans l’Oise et la Somme seront donc annulés ou reportés. Parmi les concernés ceux de Crécy-en-Ponthieu, Vironchaux, Machy ou encore Pierrefonds.
 

Une pluie trop rare


En cause, une météo défavorable. Après un hiver normal, la pluie s'est faite plus rare sur la côte picarde. Un déficit de 30% au printemps qui s'est aggravé depuis la fin du mois de juin. "L’herbe est toute sèche. A 23h, habituellement, ici vous avez une rosée phénoménale. Ce n’est pas le cas en ce moment. A tout moment, l’herbe pourrait s’enflammer", expose Alain Popot, président du comité des fêtes de Vironchaux et artificier en montrant du doigt les herbes jaunies du terrain de foot où devait être tiré le feu.
 

 

La malédiction de Pierrefonds


Si les habitants de Vironchaux ne verront pas de feu d’artifice pour le 14 juillet pour la première fois depuis près de trente ans, la malédiction poursuit ceux de la commune de Pierrefonds. Dans cette ville de l’Oise, c’est la troisième fois en quatre ans que le spectacle pyrotechnique n’est pas tiré après 2016 et 2017. Une décision qui n’émane pas de la commune, mais des pompiers du territoire.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Grève au CHU d'Amiens : extrait du JT du 11/10/2019

Les + Lus