• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Brouckerque : un éleveur de mygales condamné en justice, mais dispensé de peine

700 mygales et scorpions vivaient chez un habitant de Brouckerque. / © France 3 Nord Pas-de-Calais
700 mygales et scorpions vivaient chez un habitant de Brouckerque. / © France 3 Nord Pas-de-Calais

Un Brouckerquois, qui collectionnait près de 700 mygales et scorpions chez lui, comparaissait cette semaine au tribunal correctionnel de Dunkerque. La justice l'a condamné mais dispensé de peine. 

Par Yann Fossurier

C'était au mois d'août 2011. En intervenant sur une alarme anti-cambriolage, les gendarmes de Bourbourg avaient découvert près de 700 mygales et une vingtaine de scorpions chez un particulier de Brouckerque. L'homme n'avait aucune autorisation d'élever ainsi ces spécimens rares et dangereux d'arachnides, enfermés dans des terrariums.

Cette semaine, il comparaissait au tribunal correctionnel de Dunkerque pour "ouverture non autorisée et l'exploitation d'un établissement pour animaux non domestiques sans justifier d'un certificat de capacité". Il encourait jusqu'à 15 000 euros d'amende et un an de prison. Finalement, le collectionneur a été reconnu coupable mais il a été dispensé de peine. 

DMCloud:28171
Un collectionneur de 700 mygales jugé à Dunkerque
Commentaire de Joël Picot.
Il est en effet parvenu à obtenir depuis un certificat de capacité qui autorise la possession de ce type d'espèces. Il a surtout convaincu le tribunal qu'il n'y avait ni trafic, ni revente. La justice a donc estimé qu'il ne méritait aucune peine. 

Les mygales, elles, sont toujours en Bretagne. Elles ont été placées dans un lieu spécialisé.   

A lire aussi

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus