Florence Cassez : le jour de vérité en DIRECT

Suivez en direct une journée capitale. La Cour suprême du Mexique doit se prononcer mercredi sur le sort de la Française Florence Cassez à 60 ans de prison pour enlèvements. 

La Cour suprême du Mexique. En médaillon, Florence Cassez dans sa prison de Tepepan.
La Cour suprême du Mexique. En médaillon, Florence Cassez dans sa prison de Tepepan. © AFP/ Cour Suprême /Montage France 3

19h35

D'après les journalistes sur place, l'audience publique a commencé. A suivre en direct vidéo si vous parlez espagnol. Ou via des tweets de journalistes ou personnalités du comité de soutien.

##fr3r_https_disabled##



19h10

Charlotte Cassez, la mère de Florence a donné une interview à Paris, en pleine attente. La voici : 
 



19h

La Cour Suprême a prévu de retransmettre l’audience en direct sur son site. 
 

18h30
L'attente...

18h20

Les juges sont actuellement réunis à huis-clos. Quand ils auront fini de débattre, l'audience publique pourra commencer. Ils y expliqueront chacun leur décision.


18h10

De nombreuses télés mexicaines suivent l'événement en direct. Exemple ici avec Millenio TV :

##fr3r_https_disabled##

 

18h

L'heure H approche. Voici en live les derniers tweets postés notamment par Jean-Luc Romero, président du comité de soutien, resté à Paris avec la mère de Florence Cassez et Eric Dussart, journaliste à La Voix du Nord, envoyé spécial à Mexico.
 

17h20

L'affaire Florence Cassez, c'est 7 ans de "rendez-vous manqués" avec la justice mexicaine. Yves Asernal nous en rappelle les faits marquants danss ce reportage. 

© Capture d'écran



17h

Florence Cassez a de très nombreux soutiens en France, jusqu'au plus haut niveau de l'Etat. tous suivront sans doute avec attention ce qui va se passer au Mexique dans quelques minutes. "Elle a eu Nicolas Sarkozy (l'ex-président français) pendant un quart d'heure au téléphone, il l'a encouragée, il l'a aidée, il l'aide depuis des années, le gouvernement actuel l'aide", a déclaré l'avocat Franck Berton.

Le président François Hollande avait affirmé peu après son élection que la France restait "pleinement engagée aux côtés de Florence Cassez" et souhaité qu'elle "bénéficie d'un traitement judiciaire juste et équitable".


15h45
 

© Capture d'écran

Selon Eric Dussart, reporter de La Voix du Nord sur place, une première audience à huis-clos entre les 5 juges devrait commencer à 11h heure locale (18h chez nous). La juge va présenter son rapport préconisant un nouveau procès et recueillir les avis des 4 autres juges. Une discussion entre magistrats qui pourrait durer de quelques minutes à plusieurs heures. Objectif : trouver un accord.  

Ce n'est qu'ensuite que les magistrats se rendront dans la grande salle d'audience de la Cour suprême pour exposer publiquement leur décision. Chaque juge est autorisé à prendre la parole pour expliquer sa décision. Pour Florence Cassez qui l'a confié à son avocat mexicain, "c'est son destin qui se joue". Une des journées les plus longues de sa vie. 


15h15

Joint par téléphone, Franck Berton, l'avocat de Florence Cassez actuellement à Mexico, ne cache pas à cette heure (8h15 heure locale) son angoisse. Il ne sait toujours pas à quelle heure l'audience de la Cour Suprême du Mexique commencera : 11h ? 11h30 ? 12h ? Au Mexique, les incertitudes sont nombreuses. La juge Olga Sanchez Cordero estimerait qu'un nouveau procès serait indispensable pour qu'une juridiction d'appel acquitte une bonne fois pour toutes Florence Cassez. Selon elle, dans ce dossier, il y a non seulement des problèmes de procédure (violation des droits de la défense, reportage truqué de l'arrestation supposée...) mais aussi des problèmes de fond (aucune preuve matérielle, témoignages des otages invalidés). 

Qu'en est-il de l'avis des quatre autres juges ? Si au moins deux d'entre eux se rangent à l'avis d'Olga Sanchez, Florence Cassez pourrait être rejugée dans les semaines qui viennent. Sera-t-elle libérée en attendant ce procès ? C'est évidemment la question que se pose Maître Berton. Personne ne peut encore y répondre... La libération immédiate de la jeune Nordiste semble toujours être la plus logique pour son défenseur qui n'ose y croire.


15h

Le journal La Prensa prend parti pour la Française et titre "On la voit libre".
 

##fr3r_https_disabled##
8 ans de prison



14h30

Il est 7h30 au Mexique. Voici les "unes" du quotidien classé à gauche "La jornada". "Florence Cassez pourrait avoir aujourd'hui une nouvelle chance" et de "El Universal" (équivalent du Monde au Mexique) : "Ultime vote dans l'affaire Cassez"

La prison de Tepepan, près de Mexico.
La prison de Tepepan, près de Mexico. © France 3

 

Fabius


 

12h10

Voici le dernier reportage envoyé par l'envoyée spéciale de France Télévisions à Mexico. "Florence a les larmes aux yeux, elle attend, elle s'accroche...", raconte notamment Franck Berton, l'avocat de Florence Cassez qui lui a rendu visite dans sa prison de Tepepan

12h

Dans le journal de 12h, Corinne Pehau, journaliste qui a suivi l'affaire Cassez à France 3 Nord Pas-de-Calais détaille clairement les 3 scénarios possibles pour ce mercredi soir : libération immédiate sans nouveau procès, libération en attendant un nouveau procès ou maintien en détention et nouveau procès.

11h

La dernière fois qu'on a entendu Florence Cassez parler, c'était en décembre dernier depuis sa prison. Elle se disait "positive, sereine". Elle entamait alors sa huitième année de prison. 


10h15

Selon Eric Dussart, envoyé spécial au Mexique pour La Voix du Nord, Florence Cassez suivra l'audience en direct à la télévision depuis la prison de Tepepan avec son prère, Bernard, arrivé au Mexique lundi soir. Sa mère, Charlotte, est restée en France.

9h15

"J'attends avec espoir, comme chacun, la décision de la Cour suprême", a déclaré M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères à France Info, tout en rappelant que Paris s'était engagé à "respecter pleinement" la décision judiciaire.
"Il est vrai que le contexte apparaît plus favorable et je souhaite très vivement, tout en respectant l'indépendance de la Cour suprême, que la vérité soit reconnue", a-t-il ajouté.

9h

Au Mexique, il est 2 heures du matin. La Cour suprême ouvrira son audience à 10h (17h heure française). Une décison pourrait tomber entre 18h et 20h ce mercredi soir. Une audience retransmise en direct à la télévision mexicaine.


8h30

En vidéo, l'enjeu de la journée avec notre journaliste sur place au Mexique Nathalie Perez.

8h

Jean-Luc Romero, président du comité de soutien, écrit un tweet qui résume l'état d'esprit des soutiens de Florence Cassez en ce début de journée. 

 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
florence cassez