Cet article date de plus de 8 ans

Florence Cassez a rencontré Nicolas Sarkozy : "Je l'ai remercié pour son soutien"

Florence Cassez, accompagnée de son avocat Franck Berton, et de sa mère, avait rendez-vous avec Nicolas Sarkozy à Paris ce lundi. "Je l'ai remercié pour tout ce qu'il a fait pour moi" a précisé la jeune femme à l'issue de la rencontre.
Florence cassez, accompagnée de son avocat et de sa mère, a rencontré Nicolas Sarkozy
Florence cassez, accompagnée de son avocat et de sa mère, a rencontré Nicolas Sarkozy © AFP
Florence Cassez a passé le dimanche en famille à Malo-les-Bains. Elle était de retour lundi à Paris où elle a été reçue à déjeuner par l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, et son épouse Carla Bruni-Sarkozy.


Accompagnée de sa mère et de son avocat

Florence Cassez était accompagnée de sa mère et de son avocat, Me Frank Berton, pour ce rendez-vous dans les bureaux de l'ancien chef de l'Etat, rue de Miromesnil (VIIIe arrondissement).
"On s'est embrassé, je l'ai remercié pour tout son soutien, tout ce qu'il a fait pour moi. Ca a été un grand moment, ça a été très convivial, très chaleureux", a déclaré à sa sortie la jeune femme. Revenue jeudi dernier, 24 janvier, en France au lendemain de sa libération au Mexique. "J'attendais ce moment avec tant d'impatience depuis tellement d'années", a aussi dit celle qui avait reconnu dès sa libération le rôle déterminant joué par Nicolas Sarkozy. "Quand il a pris position pour mon dossier, ça a été un moment vital, il m'a sauvé la vie", avait-elle lancé jeudi lors de sa première conférence de presse à l'aéroport de Roissy.


Tournée marathon de la presse

Florence Cassez a été libérée mercredi par la Cour suprême du Mexique après sept ans passés en prison dans ce pays pour des enlèvements qu'elle a toujours niés. Après une tournée marathon des plateaux télé et radio, et un rendez-vous à l'Elysée vendredi avec François Hollande, la Nordiste avait regagné sa région ce week-end et passé le dimanche dans la maison familiale du littoral dunkerquois, à Malo-les-Bains, où ses parents se sont installés après son arrestation. Samedi, elle avait annulé un passage télé à Paris afin de se reposer. "Cette pression médiatique parisienne m'avait claquée, je ne pouvais plus", a-t-elle confié à un journaliste de l'AFP.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
florence cassez