Lille : alerte à la méningite C, un étudiant décédé, un autre malade

L'Agence régionale de la Santé alerte le milieu étudiant lillois. Deux cas de méningite C ont été détectés. Un étudiant de Telecom Lille 1 est décédé vendredi dernier. 

L'ARS préconise la vaccination contre la méningite de type C
L'ARS préconise la vaccination contre la méningite de type C © AFP PHILIPPE MERLE
Deux cas de méningite C ont été détectés dans le milieu étudiant lillois. L'un des étudiants atteint par le virus est décédé. Selon nos informations, le décés serait survenu vendredi. Il s'agirait d'un étudiant d'une école de la cité scientifique, Telecom Lille 1. Il aurait contaminé une autre étudiante de la Catho. Les deux personnes se seraient rencontrés au cours d'une soirée festive à Lille. L'état de la jeune étudiante évolue "de manière favorable", a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'ARS (Agence Régionale de Santé)..

En novembre 2011, une étudiante de l'Edhec, âgée de 20 ans, etait décédée à Lille, d'une méningite de type C et avait transmis à une autre élève. Les directions des écoles avaient recommandé aux étudiants de se faire vacciner. 


Mesures de prévention

Les mesures de prévention, traitement antibiotique et vaccination des personnes qui ont été en contact rapproché avec ces 2 malades ont été prises. C'est ce que précise l'Agence Régionale de la Santé dans un communiqué.


Qu’est-ce que la méningite ?

La méningite à ménincocoque est une infection qui peut avoir des conséquences très graves, y compris mortelle. Elle peut se transmettre de personne à personne lors de contacts rapprochés et prolongés (postillons) avec la personne malade. La méningite se manifeste notamment par une fièvre, des maux de tête, des vomissements et une raideur de la nuque. Devant ces signes, l'ARS recommande de consulter rapidement un médecin.


La vaccination

L'Agence Régionale de Santé rappelle que la vaccination contre le méningocoque de type C est recommandée par le calendrier vaccinal pour tous les enfants de 12 à 24 mois et en rattrapage chez les personnes de 2 à 24 ans inclus. Cette vaccination comporte une injection, remboursée par la sécurité sociale.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
méningite santé