• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Saint-Martin d'Hardinghem : l'instituteur “ivre” condamné à 2 mois de prison avec sursis

L'entrée du tribunal de Saint-Omer. / © France 3 Nord Pas-de-Calais
L'entrée du tribunal de Saint-Omer. / © France 3 Nord Pas-de-Calais

L'instituteur remplaçant l'école Saint-Martin d'Hardinghem, qui a "giflé" des élèves il y a 10 jours et a été interpellé en état d'ivresse dans sa classe a été condamné ce lundi, par le tribunal correctionnel de Saint-Omer, à deux mois de prison avec sursis, selon une information de La Voix du Nord.

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

En plus des deux mois de prison avec sursis, l'instituteur a été condamné à une mise à l'épreuve de de deux ans avec obligation de soins. Il a été condamné pour violence volontaire sans incapacité de travail sur mineurs de moins de 15 ans. Trois parents avaient plainte pour des "gifles" jeudi 31 janvier dernier. Le lendemain, l'instituteur avait été interpellé par les gendarmes qui avaient constaté qu'il était alcoolisé. Convoqué à la gendarmerie le mardi suivant, il était de nouveau arrivé ivre. 

Lors de son audition, il avait reconnu avoir donné "quelques petites claques" aux élèves. Après avoir demandé à plusieurs reprises à ces trois élèves de se calmer et d'écouter en classe, il a expliqué les avoir très légèrement bousculés. Le professeur a également reconnu avoir un problème d'alcool.

Suspendu à titre conservatoire par l'Inspection académique du Pas-de-Calais, il n'a pas encore reçu de sanction administrative. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Réinstallation de l'Homme à la bouée à Saint-Leu

Les + Lus