Cet article date de plus de 7 ans

Pecquencourt : 29 plaques d'égouts volées dans la nuit

La ville de Pecquencourt (Nord), située à l'est de Douai, a subi dans la nuit de mercredi à jeudi le vol de 29 plaques d'égout, vraisemblablement recherchées pour la revente du métal. 

Une plaque d'égoût.
Une plaque d'égoût. © JeanBono
Le préjudice, en cours d'évaluation, n'a pu être que constaté par les services municipaux de la ville d'environ 6.000 habitants. Des faits similaires avaient été relevés il y a quelques semaines à Lille, où une quinzaine de plaques avaient disparu, a rappelé une source policière.

"Ce matin, on a du protéger les trous avec des barrières, nous a indiqué Joël Pierrache, le maire de la commune. C'est très dangereux. Une petite partie a été changée dans la journée. Le reste le sera demain."

Le procureur de la république aurait également indiqué qu'Auberchicourt et Hornaing (communes voisines de Pecquencourt) avaient aussi été "visitées" ces derniers jours et des plaques avaient été volées. "C'est sûrement une bande organisée", conclut Joël Pierrache. 

Agrandir le plan



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers