Cet article date de plus de 8 ans

Caméra embarquée : les pavés du Paris-Roubaix, comme si vous y étiez

Grâce à Adrien Petit, le coureur arrageois de l'équipe Cofidis, découvrez en caméra embarquée les secousses ressenties par les coureurs sur les pavés de l'Enfer du Nord. 
Les pavés du Paris-Roubaix, au guidon du vélo d'Adrien Petit.
Les pavés du Paris-Roubaix, au guidon du vélo d'Adrien Petit. © France 3 Nord Pas-de-Calais
Hier, lors des reconnaissances du parcours du Paris-Roubaix, le coureur arrageois de la formation Cofidis, Adrien Petit, a accepté que France 3 Nord Pas-de-Calais l'équipe d'une GoPro, une caméra miniature. Les images qu'il nous ramenées sont saisissantes et donnent une idée de cet "Enfer du Nord" souvent décrit pas les coureurs.  

durée de la vidéo: 00 min 57
Caméra embarquée sur les pavées du Paris-Roubaix
Âgé de 22 ans, Adrien Petit s'apprête à disputer ce dimanche son 3e Paris-Roubaix. Une épreuve très éprouvante. "C'est sûr qu'on sent quelque chose au niveau du dos et des lombaires", explique-t-il. "On a fait 100 kilomètres lors de la reconnaissance, dimanche, on en aura plus du double".

Son équipe, Cofidis, entend bien s'illustrer ce dimanche à domicile. "Il faut qu'on se montre, il faut qu'on pèse un peu sur la course, il faut qu'on nous voie", annonce le directeur sportif, Alain Deloeil. "On n'a pas un leader capable de rivaliser avec Cancellara et autres, donc, pour nous, c'est vraiment être dans l'échappée matinale". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paris-roubaix cyclisme sport